20 mai 2013

La bande du Tabou : à suivre...




Le spectacle démarre sur l’hymne du Tabou : « Ah ! si j’avais un franc cinquante ». On parle en franc évidemment puisque cette création collective nous replonge dans l’ambiance des années cinquante à Saint-Germain-des-Prés. Sur scène, 12 comédiens, chanteurs et musiciens incarnent ces figures emblématiques qui firent le succès du Tabou : Juliette Gréco, Boris Vian, Serge Gainsbourg, Simone de Beauvoir, Jean-Paul Sartre, Françoise Sagan, Jacques Prévert… et même Zazie, celle de Raymond Queneau. L’occasion de réécouter des succès tels que « Déshabillez-moi », « Le déserteur », « Fais-moi mal Johnny », « J’suis snob », « La java des bombes atomiques »…
L’idée de faire revivre cette cave mythique de la rue Dauphine est originale et nous offre de belles séquences comme cette réclame Radiola, avec des images d’archives et commentée en live, une tonique version du « Jazz-band » de Léo Ferré, un medley américain plutôt réussi (Only You, Summertime, Georgia, Stand by me…) Et surtout Lorraine de Sagazan,  épatante dans le rôle de Simone de Beauvoir. Mais on reste parfois en marge du bouillonnement culturel et intellectuel de ces années là. Quant aux voix, elles ne sont pas toujours à la hauteur de la partition. Gageons qu'après quelques ajustements et représentations supplémentaires, cette troupe enthousiaste et énergique devrait embarquer un public nostalgique d'une époque où l'on refaisait le monde sur fond de jazz, de be-bop et de philosophie existentialiste.
Annie Grandjanin

Jusqu’au 23 juin, les mar. jeu. et sam. A 19 h 30, les mer. et ven. à 20 h 30 et le dim. à 15 h 30, au Théâtre 13/Jardin, 103A, boulevard Auguste Blanqui, 75013 Paris. Loc. au 01.45.88.62.22.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire