28 janv. 2014

Entre 2 Caisses: un joyeux et émouvant hommage à Allain Leprest

(c) Emilie Polak

A l’affiche de l’Européen il y a quelques jours le groupe « Entre 2 Caisses » a séduit un public de tous âges avec « Je hais les gosses », un spectacle consacré à Allain Leprest. Et on ne peut qu’applaudir car si pour certains d’entre nous, il demeure l’un des plus foudroyants auteurs de la chanson française (dixit Nougaro), le « grand » public a souvent ignoré ou mal-connu cet artiste qui aurait mérité une carrière à la hauteur de Brel ou Ferré. Injustice un peu réparée grâce à l’enthousiasme évident des spectateurs qui découvraient ou redécouvraient des bijoux comme « Etrangement », « Nord Sud », « Adieu les hirondelles », « C’est peut-être »…Mis en scène par Juliette, les quatre chanteurs et musiciens ne ménagent pas leur talent et leur énergie pour nous emmener dans l’univers nostalgique, militant, parfois grinçant mais toujours poétique de Leprest. Présenté comme une visite au musée des chants d’avant, ce concert, qui n’a évidemment rien de poussiéreux, dure à peine une heure. Une heure qui passe bien trop vite ! Mais qui donne envie de se replonger dans l’œuvre de celui qui est parti « Sur les pointes », un triste été 2011 en nous laissant des albums magnifiques comme « Il pleut sur la mer », « Nu » ou le symbolique « Donne-moi de mes nouvelles »…
Annie Grandjanin

Album « Entre 2 Caisses chante Allain Leprest » (L’Autre Distribution) 
En tournée dans toute la France et au Vingtième Théâtre (avec leur chansons), le 18 mars, à 20 h, 7, rue des Plâtrières, 75020 Paris. Tél. : 01.48.65.97.90. Places 21 € et tarif réduit à 16 €. www.vingtiemetheatre.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire