15 janv. 2014

Le palmarès 2013 de l'Académie du Jazz



« Ce soir, il y aura plus de cantiques que de sermons »… C’est avec cette promesse que  François Lacharme a présidé, hier au Grand Foyer du Théâtre du Châtelet, la cérémonie (tout de même très bavarde !) de la remise des Prix de l’Académie du Jazz récompensant des musiciens, des disques et des livres de tous styles de jazz (y compris blues, soul et gospel).

- Prix Django Reinhardt (musicien français de l’année) : Vincent Peirani  (lpo)
- Grand Prix de l’Académie du Jazz (meilleur disque de l’année) : Eddie Daniels & Roger Kellaway « Duke at the Roadhouse »
- Prix du disque français (meilleur disque enregistré par un musicien français) : Amazing Keystone Big Band « Pierre et le Loup » (Le chant du Monde/Harmonia Mundi)
- Prix du musicien européen (récompensé pour son œuvre ou son actualité récente) : Tomasz Stanko
- Prix de la meilleure réédition ou du meilleur inédit : Earl Hines « Classical Earl Hines Sessions 1928-1945 » (coffret 7 CDs Mosaïc)
Cécile McLorin Salvant (c) John Abbott
(mention spéciale : Jeffrey Green, Rainer E.Lotz, Howard Rye, Christian Zwarg – coffret « Black Europe, The Sounds ans Images Black People in Europe pre-1927 » (44 CDs, 2 livres de 300 p./Bear Family Records)
- Prix du jazz classique : Tuxedo Jazz Band « Lunceford Still Alive !» (Jazz aux Remparts)
- Prix du jazz vocal : Cécile McLorin Salvant « Woman Child » (Mack Avenue/Universal)
  (voir portrait du 9 juillet dernier sur ce blog)
- Prix soul : Charles Bradley « Victim of Love » (Daptone/Differ Ant)
- Prix blues: Eric Bibb  “Jericho Road (Dixiefrog/Harmonia Mundi)
- Prix du livre de jazz: Hampton Hawes avec Don Asher « Lâchez-moi ! » (13e Note Editions)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire