6 févr. 2014

La Framboise Frivole: bravissimo !


(c) Lynn Vandenbroeck
On ne présente plus ce duo flamand qui, depuis plus de vingt ans, nous régale de spectacles aussi déjantés que savoureux. Ainsi, après l’opéra bouffe « Furioso », il présente « Délicatissimo », un show qui puise dans tous ingrédients à sa portée : un fond de classique, quelques mesures de comptine pour enfants ou de rock, des notes pop, de la variété… et pour lier le tout un humour bouillonnant !  Portant redingote et nœud pap’,  Peter Hens (ténor et violoncelliste) et le pianiste Bart Van Caenegem (dont on salue le retour) nous proposent cette fois de partir à la recherche de l’archet perdu ! Au gré de leur fantasque et initiatique périple, on embarque à bord de l’Arche de Noé, on assiste à une relecture de l’Evangile ou de La Marche Nuptiale, on croise les Rois Mages devenus quatre, l’ « Aigle noir » de Barbara métamorphosé en Dumbo, Néron, Lawrence d’Arabie… Le tout ponctué de musiques de Saint-Saëns, Bizet, Beethoven et de refrains "détournés" de Tom Jones, Hallyday, Gainsbourg ou Claude François. Clin d’œil aux nouvelles techniques, le pianiste lit ses partitions sur un iPad qui permet également de ...contrôler les éclairages ! Au final, après avoir enfourché une moto imaginaire pour un impressionnant quatre-mains au piano, ces virtuoses nous offrent un numéro de haute voltige : celui d’un crooner qui, grâce aux mimes de son inventif complice, retrouve… les paroles de sa chanson !  A voir absolument...
Annie Grandjanin

Jusqu’au 26 avril, du mardi au samedi à 21 h, mat. le sam. à 16 h, au Théâtre des Bouffes Parisiens, 4, rue Monsigny, 75002 Paris. Places : de 10 à 39 €. Tél. : 01.42.96.92.42. www.bouffesparisiens.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire