24 mars 2014

"Le Dico du Disco" par Jean-Marie Potiez et Alain Pozzuoli


« La grande force de la musique disco est d’être une musique intergénérationnelle et sans frontières » écrit Patrick Juvet en préface du « Dico du Disco ». Un dictionnaire (annoncé comme le premier du genre) signé par le journaliste musical et chroniqueur TV Jean-Marie Potiez et le parolier Alain Pozzuoli. Largement documenté et illustré, l’ouvrage recense tous les acteurs de cette fièvre qui s’est propagée en Europe et aux Etats-Unis entre le milieu des années 70 et le début des années 80. Le débat n’est toujours pas tranché quant au pays à l’origine de ce phénomène. La France ? L’Allemagne ? Logiquement, il faut plutôt aller chercher du côté américain puisque les titres « Shaft » d’Isaac Hayes (BO du film de Gordon Parks) et « Love’s Theme », un instrumental produit et écrit par Barry White pour le Love Unlimited Orchestra, remontent au début des années 70. Outre Donna Summer, Barry White, Chic, Dalida, Sheila, les Bee Gees, Village People, Amanda Lear, Patrick Hernandez, Boney M, Cerrone, Abba ou encore Gloria Gaynor et son hymne “I Will Survive”, les auteurs ont déniché quelques raretés. On découvre ainsi qu’Adamo, Adriano Celentano, Claudia Cardinale, Elton John et même David Bowie ont surfé (avec plus ou moins de bonheur) sur la vague disco. Une large place est également consacrée aux lieux emblématiques comme Le Palace, La Main Jaune (première discothèque sur patins à roulettes en Europe), le Studio 54 à New York…
 A noter la rubrique « l’info en plus » qui, à la fin de certains chapitres nous apprend que « Love Me Baby », le succès de Sheila et du groupe B. Devotion, fut l’un des premiers titres gravés sur un maxi 45 T (un nouveau format conçu pour les discothèques), que le groupe Abba a désormais son musée à Stockholm (sur l’Île de Djurgarden) ou que l’un des grands regrets de Nile Rodgers est d’avoir refusé de produire un album pour Miles Davis !
Une bible indispensable pour les nostalgiques qui se sont pressés pour applaudir la comédie musicale « D.I.S.C.O. » ou les 2,5 millions de spectateurs français du film « Disco » de Fabien Onteniente.
Annie Grandjanin

Sorti le 6 mars. Renaissance du Livre. 400 pages : Prix : 29,90 €. Inclus, une compilation inédite de 18 titres disco (Universal Music).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire