31 mars 2014

Le groupe Air entre au musée !

(c) Laurent Pignon: logo Air, photo Linda Bujoli
Pas question pour Jean-Benoît Dunckel et Nicolas Godin de se transformer en statues de cire mais plutôt de mettre leur french touch au service d’une expérience baptisée « OPEN MUSEM », au Palais des Beaux-Arts de Lille. Le principe ? Faire découvrir le musée autrement. «  Aujourd'hui, notre défi est d’élargir le public en établissant un dialogue entre les œuvres et les artistes. Nous trouvions que la musique de Air avait cette forme d’intelligence, qu’elle faisait naître des images » confie le directeur Bruno Girveau.

Atrium (c) Palais des Beaux-Arts de Lille,
photo Charles Delcourt
Un défi que le duo versaillais a relevé, avec enthousiasme,  en créant des musiques originales pour l’atrium et les œuvres des collections permanentes. On se souvient que, depuis son premier album « Moon Safari », il n'a cessé de multiplier les expériences artistiques en signant notamment des bandes originales de films (« Virgin Suicides » de Sofia Coppola et « Le voyage dans la lune » de George Méliès) ou en collaborant avec Richard Prince, Xavier Veilhan ou Mrzyk & Moriceau pour des clips et pochettes d’albums. « Il était important pour nous de saisir cette opportunité de faire des choses qu’on n’aurait pas pu faire ailleurs.  On a découvert qu’écouter de la musique en regardant des œuvres changeait notre perception C’est un moment magique de notre parcours » se réjouit Air qui précise : «  Le musée en lui-même impose des contraintes sonores ». Et des performances techniques, puisque la musique ne sera pas diffusée sous casques mais dans des enceintes suspendues. Une musique spacialisée, grâce à l'utilisation, en avant-première, de "Spaces", le nouveau GrmTools, un logiciel encore inédit développé à l'Ina GRM par Emmanuel Favreau. Sortant des habituels formats, le groupe de pop-electro a composé des morceaux de quinze minutes chacun, permettant ainsi aux visiteurs de découvrir les espaces, les tableaux, les sculptures et les plans-reliefs durant une heure et demie, sans aucune répétition. Une expérience exceptionnelle qui valait bien d’être immortalisée sur un vinyle collector, présenté le 21 mai prochain.
Annie Grandjanin

Du 11 avril au 24 août, le lundi de 14 h à 18 h et du mercredi au dimanche de 10 h à 18 h, au Palais des Beaux-Arts de Lille, Place de la République, 59000 Lille. Tél. : 33 (0)3 20 06 78 00. www.pba-lille.fr Tarifs : inclus dans le billet d’entrée aux collections permanentes du musée : 6,50 €/4 €.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire