14 juin 2014

"Les fiancés de Loches": un Feydeau en musique

(c) Emilie Brouchon

Œuvre de jeunesse de Georges Feydeau, ce spectacle raconte les mésaventures d’Eugène, Alfred et Laure Gévaudan, une fratrie de naïfs provinciaux venus à Paris pour chercher l’âme sœur. Alors, qu’ils pensent frapper à la porte d’une agence matrimoniale, ils se retrouvent au guichet d’un bureau de placement pour domestiques. Une erreur d’ « aiguillage » qui va provoquer une cascade de quiproquos et de rebondissements…et les conduire jusqu’à un établissement d’hydrothérapie pour malades mentaux !
Une intrigue bien dans l’esprit du théâtre de Feydeau, avec des dialogues percutants et ambigus à souhait.
La nouveauté est qu'ici, l'univers du roi du vaudeville est présenté sous la forme d'une réjouissante comédie musicale (avec des musiciens en live), dans une adaptation et des couplets de Jacques Mougenot, tandis qu' Hervé Devolder signe la musique et la mise en scène. L'autre bonne surprise vient de la distribution puisque tous les acteurs et chanteurs sont tout simplement excellents ! D'Arnaud Denissel, dans le costume du fringant et volage Docteur Saint-Galmier, à Charlotte Filou, la fougueuse Michette, en passant par Christine Bonnard (Laure), Franck Vincent (Eugène) dont on avait déjà pu apprécier le jeu et le timbre puissant dans « Un violon sur le toit » ou encore Adrien Biry-Vicente, impayable dans le rôle d'Alfred, le jeune frère migraineux et survolté...
« Heureux celui qui rit, il est guéri » chante la troupe en final. Et, justement, en sortant de la salle, on ne croise que des spectateurs heureux... immunisés contre la morosité ambiante pour au moins tout l’été !
Annie Grandjanin

Jusqu'au 6 septembre, du mardi au samedi, à 21 heures, Théâtre du Palais Royal, 38, rue Montpensier, 75001 Paris. Tél. : 01.42.97.40.00. Places : de 10 à 45 € et tarifs réduits de 10 à 27 €.
http://www.theatrepalaisroyal.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire