12 août 2014

« Les chansons des Rolling Stones », par Daniel Ichbiah


L’auteur leur avait déjà consacré deux livres : « L’intégrale Rolling Stones » en 2006 et « Le dictionnaire Rolling Stones » en 2012. Cette fois, Daniel Ichbiah s’est intéressé plus spécialement à l’histoire des chansons qui ont jalonné leur carrière.
Après une courte biographie du groupe et des portraits succincts de Mick Jagger, Keith Richards, Brian Jones, Charlie Watts, Bill Wyman, Mick Taylor et Ron Wood, on entre dans le vif du sujet : les anecdotes qui ont accompagné la création de certains morceaux. On apprend ainsi que Keith Richards ne pensait pas que « Satisfaction » puisse faire l’objet d’un single. Ni même qu’il faille en faire quoi que ce soit ! Le titre sera pourtant consacré, en 1989, par les lecteurs du magazine « Rolling Stone », comme la meilleure chanson de tous les temps. Que « Jumpin’ Jack Flash » a bien failli figurer en face B, à la place de « Child of The Moon » jugé plus efficace. Quant au texte de « Sympathy For The Devil », il serait né après la lecture du livre « Le Maître et Marguerite » de Mikhaïl Boulgakov,  que Marianne Faithfull avait offert à Mick…
Un ouvrage que l’on peut aisément glisser dans son sac de plage (ou à main) et feuilleter au hasard des titres évoqués. De quoi ravir les fans de la formation britannique considérée encore aujourd’hui comme « le plus grand groupe de rock’n roll du monde ». ». On peut évidemment regretter que cette distinction soit intervenue après la mort de leur fondateur Brian Jones (en 1969), dont le génie a indiscutablement marqué les débuts des Rolling Stones. Mais, c’est une autre histoire…
Annie Grandjanin


Createspace Publishing, 220 pages, 10 €

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire