29 sept. 2014

"La carte de Temps: un voyage dans le monde burlesque et désenchanté de Marcel Aymé

(c) Emilie Brouchon
Voilà un bien joli spectacle, sans autre prétention que celle de nous faire (re)découvrir l’univers de Marcel Aymé. Un univers où le fantastique côtoie le réalisme, où la gravité et l’insouciance font bon ménage et qui reste d’une brûlante actualité. Pour preuve, cette adaptation théâtrale de « La Carte », une nouvelle publiée dans le recueil « Le Passe-Muraille » (en 1943), habilement mise en scène par Véronique Vella (de la Comédie Française). Le propos ? La tentative d’un gouvernement (imaginaire ?) instaurant une « Carte de temps » pour luter contre le chômage.  Ce document imposerait aux citoyens de ne vivre que la moitié de leur vie, l’autre se situant dans une sorte de néant. Un remède évidemment farfelu qui conduira à de nouvelles injustices, puisque les plus malins (ou les plus nantis) trouveront vite la parade en échangeant leurs cartes pour gagner…du temps ! Et que les usines se mettent ainsi à tourner à 50% de leur régime.
Servie par trois comédiens inspirés: Patrick Chayriguès, dans le rôle d’un responsable de la sécurité scrupuleux et coincé, Delphine Guillaud, sa sœur rebelle et amoureuse et Raphaëlle Saudinos, ravissante pickpocket qui arrondit son maigre salaire en subtilisant des portefeuilles, cette pièce est entrecoupée de chansons écrites par l’auteur, sur des musiques de Guy Béart (réorchestrées par Roger Pouly). Histoire de rappeler que Marcel Aymé fut également chanté par Zizi Jeanmaire ou Mouloudji.
Entre les trépidations de la fameuse machine à « trapons » (un accessoire indispensable à l'économie du pays), les tracasseries administratives et la chasse aux poètes, on est happé par le jeu des acteurs et l’ironie mordante d'un auteur, parfois tombé aux oubliettes, qui n'avait pourtant pas son pareil pour dénoncer l’hypocrisie de notre société. Salvateur !
Annie Grandjanin


Jusqu’au 15 janvier 2015, les lundis et mardis à 19h30, à l’Essaïon, 6, rue Pierre au Lard, 75004 Paris. Tél. : 01.42.78.46.42. www.essaion.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire