15 sept. 2014

« Open Space » : son univers impitoyable


Conçue et mise en scène par Mathilda Day la pièce évoque un sujet rarement abordé au théâtre : l’  « Open Space ». Un lieu ouvert, destiné à faciliter les échanges et le dialogue, mais qui condamne les employés à une cohabitation forcée. On se prend à regretter les bureaux, même proches du placard à balais, où l’on pouvait fermer la porte sur les importuns et converser au téléphone avec son amoureux ! D’ailleurs, ici, point de dialogues mais des onomatopées et des bruitages qui scandent chaque déplacement de fauteuil, de dossier, la moindre allée et venue vers le distributeur de boissons ou les toilettes (avec bruit de chasse d’eau à l’appui).
En quelques séquences orchestrées comme un ballet burlesque, Mathilda May a imaginé une journée au bureau entre des femmes et des hommes campés par d'excellents comédiens (Stéphanie Barreau, Agathe Cemin, Gabriel Dermidjian, Loup-Denis Elion, Gil Galliot, Emmanuel Jeantet et Dédeine Volk-Leonovitch). Il y a des moments pittoresques comme le coup de foudre entre l’employé modèle et le dépanneur (de la machine à boissons), le pétage de plomb de l’obscur gratte-papier suicidaire, à qui l'on a octroyé un antique minitel, le toxique rendez-vous dans "l'intimité" du local fumeur, les scènes de danse et de chant… 
Une originale plongée sonore dans l’univers impitoyable de l’ « Open Space » qui n’évite pas quelques longueurs…
Annie Grandjanin000


Jusqu’au 19 octobre, à 21 h, mat. dim. à 15 h, au Théâtre du Rond-Point, salle Renaud-Barrault, 2 bis, avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris. Tél. : 01.44.95.98.21. www.theatredurondpoint.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire