5 nov. 2014

Les Ogres de Barback: un anniversaire en fanfare !

(c) Pierre Wetzel
Qu’il est loin le temps où la fratrie (deux sœurs et deux frères) donnait son premier concert dans un squatt de Ris-Orangis ! Il y a quelques jours, les Ogres (comme on les surnomme aujourd'hui) fêtaient leurs vingt ans de carrière à l’Olympia. Un anniversaire célébré en fanfare…avec la formation béninoise Eyo’Nle.
Mathilde, Alice, Fred et Max ont entamé les festivités, installés au balcon, avant de rejoindre la scène et leurs invités. Et ils furent nombreux : des « anciens » comme Francesca Solleville, Anne Sylvestre, Winston McAnuff & Fixi, à la Rue Kétanou interprétant le « S.D.F. » d’Allain Leprest en passant par les enfants de la Chorale des Ogrillons...Des témoins de l’incroyable parcours du quatuor. Un parcours qui s’appuie à la fois sur l’héritage des aînés, l’influence des musiques du monde auxquelles le groupe s’est frotté au cours de ses tournées et une culture venue de la scène alternative. Dire que les Ogres sont atypiques et inclassables reviendrait à enfoncer une porte ouverte ! Depuis leurs débuts et leur premier album auto-produit « Rue du temps », ces artistes n’ont jamais choisi la facilité en évoluant en dehors des modes et des diktats commerciaux. Pour preuve, le titre-phare de leur dernier opus « Vous m’emmerdez » qu’ils reprennent en chœur avec les spectateurs.
Quant aux textes, plus proches des préoccupations sociales et politiques de tout un chacun que de la franche gaudriole, ils maîtrisent l’art de les enrober dans des musiques festives. Et, lorsqu’ils interpellent leurs fans sur la situation des intermittents ou la mort de Rémi Fraisse, leur évidente sincérité gomme toute idée de récupération… même si ces interventions n’étaient pas forcément indispensables. Puisant dans leur vaste répertoire, ces chanteurs et multi-instrumentistes (accordéon, guitare, clarinette, tuba, contrebasse, violon, trombone, scie musicale…) ont offert plus de deux heures trente d’un show énergique et généreux, qui s’est poursuivi jusque dans le hall de l’Olympia. 
Une performance peut-être un poil trop longue... mais c’était leur anniversaire et les Ogres de Barback avaient bien le droit de céder à la gourmandise !
Annie Grandjanin


En tournée : le 6 novembre à Lyon (Le Radiant), le 7 nov. à Clermont-Ferrand (La Coopé), le 8 nov. à Nantes St Herblain (La Carrière), le 14 nov. à Rennes (Le Liberté)…jusqu'au 6 décembre au Palais des Congrès de Montélimar (dernière date de la tournée).  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire