16 févr. 2015

Tom Novembre: l'art de l'autodérision

Depuis ses débuts, il y a une trentaine d’années, cet ancien élève de l’Ecole des Beaux Arts de Nancy n’a cessé d’élargir sa palette : musicien, chanteur, rockeur éphémère dans le groupe « Les Fonctionnaires », comédien pour le théâtre, la télévision et le cinéma… il a même prêté son beau timbre grave à George Clooney dans « O’Brother » des frères Coen ou au Coq du film d’animation « Cock O Rico » !
Cette fois pour le spectacle « Le récital », mis en scène par Ged Marlon, Tom Novembre nous invite à partager l’intimité et les angoisses d’un chanteur en répétition.
L’occasion pour lui de se glisser dans le costume d’une série de personnages burlesques. Depuis le monolithique préposé à la sécurité au fan envahissant en passant par le journaliste qui n’a manifestement pas potassé son sujet ou l’agent caricatural à souhait. Entre deux chansons sur l’écologie, la pauvreté des programmes télé et les dérives de notre société, il joue des percussions sur un tabouret diabolo, règle les problèmes techniques, travaille ses enchaînements et nous livre quelques « ficelles » pour établir le contact avec le public. Des ficelles dont Tom Novembre n’a guère besoin car la complicité est immédiate avec cet artiste qui, entre pitreries, chansons et pensées pseudo-philosophiques, se livre à un exercice de voltige, aussi drôle que réussi.
Annie Grandjanin  

Jusqu’au 28 avril, les lundis et mardis, à 20 heures, au Théâtre Trévise, 14, rue de Trévise, 75009 Paris. Tél. : 01.45.23.35.45. www.theatre-trevise.com


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire