31 mars 2015

"Des airs de liberté", hommage à Jean Ferrat

Le 13 mars 2010, Jean Ferrat disparaissait, nous laissant de superbes chansons en héritage. Un héritage malheureusement peu revendiqué par la jeune génération. D'où, sans doute, l'idée de cet album dans lequel une quinzaine d'artistes toutes générations et horizons musicaux confondus, revisitent quelques-uns de ses plus beaux succès.
Le disque démarre avec "Camarade" interprété par  Marc Lavoine dont on reconnaît difficilement le timbre, tout en retenue (trop peut-être !). Vient ensuite "La Montagne" repris par un Cali aussi peu inspiré que Dionysos dans "Aimer à perdre la raison". On passera sur "La femme est l'avenir de l'homme" par Julien Doré pour s'arrêter enfin sur Patrick Bruel qui propose une version personnelle et particulièrement réussie de "Ma Môme", joliment habillée par un arrangement à la fois moderne et respectueux. On zappera ensuite sur le duo peu convaincant de Catherine Deneuve et Benjamin Biolay sur "C'est beau la vie", Raphaël dans "J'arrive où je suis étranger", Patrick Fiori ("Que serais-je sans toi") pour prendre le temps d'écouter une reprise assez sensible de "Tu aurais pu vivre" par Grégoire... Même Hubert-Félix Thiéfaine ne parvient pas à nous interpeler sur le pourtant bouleversant "Nuit et Brouillard"...Il faut attendre le quinzième morceau pour retrouver le beau et chaleureux timbre de Jean Ferrat dans "Ma France". Ces "Airs de liberté" nous laissent finalement un goût d'inachevé, comme un anniversaire sans gâteau ni bougie ! Pas sûr que ce disque donne envie aux plus jeunes de se replonger dans leur patrimoine...

"Des airs de liberté" (Columbia/Sony)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire