8 juil. 2015

Mummenschanz : poésie sans paroles

(c) Mummenschanz
Cela fait déjà plus de quatre décennies que les Mummenschanz fascinent un public de plus en plus large. La preuve qu'avec des bouts de fil de fer, du carton, des morceaux de tissus, de la pâte à modeler et beaucoup d'imagination, on peut créer des spectacles qui font le tour du monde !
Sur l'affiche, on peut lire: "les musiciens du silence". Le silence règne en effet sur scène et les tableaux se succèdent sans aucun accompagnement musical. Leur registre, c'est plutôt la poésie et l'humour. Tout au long de cette nouvelle production, on essaie de deviner les silhouettes qui se dessinent (à peine) derrière la main géante qui ouvre le rideau, un tube jonglant avec un ballon, une étrange pieuvre, des formes géométriques qui se déplacent dans l'espace...
Mummenschanz
On reste nous aussi sans voix devant les performances de ces quatre comédiens, mimes et danseurs. Et il faut tout le talent de cette troupe inclassable pour nous attendrir avec une saynète dont les seuls accessoires sont des rouleaux de papier hygiénique ! Des rouleaux que l'un dévide pour en faire un bouquet de fleurs tandis que l'autre arrache les feuilles une à une. Un peu comme font les enfants lorsqu'ils récitent je l'aime un peu, beaucoup, passionnément...
Nous, Mummenschanz, on aime énormément !

Jusqu'au 12 juillet, à 20 heures, le samedi à 15 h et 20 h et le dimanche à 15 heures,  au Théâtre Antoine, 14 boulevard de Strasbourg, 75010 Paris. Tél.: 01.42.08.77.71. www.theatre-antoine.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire