17 avr. 2016

Gainsbourg intime, à la Galerie de l'Instant

(c) Tony Frank
Il y a 25 ans, le 2 mars 1991, Serge Gainsbourg disparaissait nous laissant en héritage quelques-unes des plus belles chansons du patrimoine français. Un anniversaire que la Galerie de l'Instant a choisi de célébrer avec cette exposition de clichés, souvent inédits, de Tony Frank. Ce dernier à qui l'on doit notamment le fameux fessier de Michel Polnareff qui avait fait scandale en 1972, a sélectionné dans ses archives des photographies, en noir et blanc, de l'"homme à la tête de chou". Un homme qu'il a suivi du début des années 60 jusqu'à la fin. On le découvre ainsi aux côtés de Jane Birkin (présente lors du vernissage), des femmes qui ont croisé sa route, en famille, chez Régine...
Inspiré, le photographe nous montre aussi un Gainsbourg plus intime, presque fragile, à l'image de l'affiche (qui date de 1970) en vente à la Galerie.
Sans doute l'un des plus beaux hommages rendus à l'auteur de "Je t'aime moi non plus".

Jusqu'au 31 mai 2016, du mardi au samedi de 11 h à 19 h, le dimanche de 14 h 30 à 18 h 30, à la Galerie de l'Instant, 46, rue de Poitou, 75003 Paris. 
Tél.: 1.44.54.94.09. http://www.lagaleriedelinstant.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire