23 mai 2016

Thomas Verovski promet un show à l'Européen

Remarqué dès son premier album "Mi-ange Mi-démon" (sorti en 2002) qui donnait l'image d'un "rockmantique", Thomas Verovski s'est affirmé depuis avec "Psychanalysez-moi" et "l'amour qui va avec". Des chansons à la fois tendres, joyeuses et mélancoliques, dans lesquelles il s'interroge sur l'amitié féminine, la complexité des rapports hommes/femmes... ou nous confie son "Besoin d'Etretat".
 Après un séjour aux États-Unis, il nous revient avec "Elle/Lui". Un quatrième opus dont la veine pop s'est enrichie de sonorités électro, inspirées par ses rencontres avec des musiciens américains comme Kip Blackshire (Prince, Eminem...), Jan Roper, Lisa Harriton ou John Rosenberg.
Rencontre avec l'artiste, à quelques jours de son concert à l'Européen.
Peux-tu nous parler de ton escapade Outre-Atlantique ?
J'ai eu la chance de partir quatre mois aux États-Unis et je me suis pris une bonne claque ! Je me suis éloigné du côté labo où je bidouillais mes musiques. J'ai rencontré des artistes, des compositeurs, des producteurs et je me suis entièrement plongé dans la pop américaine. C'était un terrain complètement vierge pour moi. Là-bas personne ne savait que j'avais déjà enregistré trois albums.
Avec "Elle/Lui", tu sembles avoir mis entre parenthèses ton côté slave ?
Je ne crois pas. Même si ma musique a évolué, il y a toujours cet espace de nostalgie dans les textes.
Alors que tu as composé l'essentiel des musiques, tu as juste signé deux textes sur l'album. Pourquoi ?
L'écriture des textes a un côté plus laborieux pour moi. Je travaille avec des auteurs comme Guénaël Louër, Thierry Sforza, Christian-Louis Eclimont...Mais je continue à griffonner.
Et tu griffonnes toujours en français ?
Je suis très attaché à la langue française. On trouve juste quelques mots d'anglais dans le refrain de la chanson "Where to now, Chérie". Je me souviens qu'aux États-Unis, les gens adoraient m'entendre chanter en anglais avec l'accent.
Tu as également enregistré une reprise d'"Aux armes citoyennes" de Zazie ?
C'est une chanson qui me touche. Je l'avais déjà interprétée sur scène. J'aime bien l'idée d'y apporter un autre regard. Celui d'un d'homme.
Que va-t-il se passer à l'Européen ?
Ce sera une présentation, en live, de mes nouvelles chansons. Je voudrais y apporter une dimension entertainment. Il y aura plein de musiques, de couleurs, d'énergie mais aussi de la vidéo, une mise en scène. Je reprendrai aussi d'anciennes chansons, entièrement ré-orchestrées ou complètement dépouillées. L'idée est de proposer une réflexion autour de l'univers d'"Elle/lui". "Elle" étant incarné par un quatuor classique féminin et "lui" par les musiciens qui jouent avec moi. On va faire un vrai show...

Le 8 juin, à 20 h 30, à l'Européen, 5, rue Biot, 75017 Paris. Tél.:01.48.65.97.90. http://www.leuropeen.paris/ Loc. points de vente habituels. Places: 22 et 25 €.
Album disponible en digital depuis le 9 mai.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire