6 oct. 2016

"Paris capitale underground", un livre de Jean Claude Lagrèze

Disparu en 1994, le photographe Jean Claude Lagrèze fut l'un des témoins privilégiés des foisonnantes années 80. Une décennie traversée par des courants comme le hip hop, la new wave, la techno, l'électro, le punk...
et qui vit émerger bon nombre de chanteurs, de créateurs, d'acteurs ou de personnages emblématiques du monde de la nuit.
Pacadis et Gainsbourg
(c) Jean Claude Lagrèze
Au fil des pages, illustrées par des clichés, majoritairement en noir et blanc, on croise Bryan Ferry, Mick Jagger, Klaus Nomi (photo de couverture) David Bowie (de passage au Pavillon de Paris en 1976 ou à La Locomotive en 1987), Serge Gainsbourg et Bambou, Iggy Pop déambulant sur l'avenue George V, Nina Hagen avec son fils Otis, Alain Bashung, Madonna aux côtés de Jean-Paul Gaultier, Keith Haring posant devant l'une de ses oeuvres lors de l'exposition "L'époque, la mode, la morale, la passion" au Centre Georges Pompidou en 1987...
Divine (c) Jean Claude Lagrèze
"Jean Claude était toujours là avec son appareil photo pendant cette période folle à Paris. Ces photos me rappellent d'excellents souvenirs de défilés de mode un peu dingues, des afters et des excès des années 80.." confie Boy George dans le livre.
Julie Delpy, Béatrice Dalle, Arielle Dombasle, Nicolas Sirkis,
Stéphane Ferrara ou encore Jean-Claude Dreyfus se souviennent également de leur rencontre avec le photographe.
Un superbe ouvrage, préfacé par Ariel Wizman,  qui s'adresse évidemment aux nostalgiques de ces années marquées par l'insouciance et l'extravagance, mais aussi aux plus jeunes, curieux d'une époque où la créativité s'exprimait dans tous les domaines: la musique, la mode, la peinture, le cinéma...

Éditions de La Martinière, 240 pages, 42 €. Disponible depuis le 29 septembre dernier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire