8 nov. 2016

"Un été 44": un souffle de liberté au Comédia

L'exercice était périlleux: évoquer cette période charnière entre le débarquement en Normandie et la libération de Paris, sans tomber dans le cours d'histoire lénifiant. Tout en renonçant aux habituelles recettes du genre: décors imposants, abondance de costumes, ballets orchestrés par un chorégraphe dans l'air du temps...
"Un été 44"  évite tous ces écueils en misant sur la sobriété, le talent des auteurs-compositeurs (Jean Fauque, Alain Chamfort, Maxime Le Forestier, Erick Benzi Claude Lemesle,  Jean-Jacques Goldman, Charles Aznavour...), des musiciens en live, la mise en scène inventive d'Anthony Souchet... Et bien sûr la troupe de comédiens-chanteurs qui incarnent six jeunes anonymes pris dans la tourmente de ces trois mois décisifs
Dès le premier tableau, on découvre Solange, Yvonne et Rose-Marie, réfugiées dans une cave. Amies de longue date, elles échangent leurs angoisses et leurs espoirs. Un début un peu lent, qui plante le décor... jusqu'à l'arrivée de Petit René (Nicolas Laurent) bravant le couvre-feu pour leur apporter des nouvelles. Incontestablement, ce garçon de 17 ans (l'âge de son rôle) est la révélation du spectacle.
Outre des projections d'images qui donnent vie au décor, des mélodies qui restent en tête, des scènes qui alternent subtilement gravité et légèreté, on suit avec intérêt l'histoire des Rochambelles, des québécois, des 2436 pianos Steinway débarqués avec les soldats, les amours contrariées de Rose-Marie et Hans, un poète et militaire allemand, les bals improvisés sur des airs de jazz...
En fil rouge, la comédienne Marison Benson apparaît sur un écran en fond de scène pour témoigner de ces heures sombres. Des interventions souvent émouvantes mais qui cassent parfois le rythme du spectacle.
Après un final  bouleversant, on sort en se promettant de revenir avec ses enfants. Parce que si "Un été 44" souligne le devoir de mémoire, il parle avant tout de liberté...

Jusqu'au 26 février 2017, du jeudi au samedi à 20 heures, mat. sam. et dim à 17 heures, au Comédia, 4, boulevard de Strasbourg, 75010 Paris.. Tél.: 01.42.38.22.22. http://www.le-comedia.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire