13 déc. 2016

La Famille Semianyki, retour gagnant

(c) Alisa Gill


Leur précédent spectacle "Semianyki Express" avait déçu. La formidable mécanique de cette troupe russe (issue du Theatr Licedei de Saint-Pétersbourg) s'était-elle grippée après dix ans de tournée ? Que Nenni ! Mais dès leur première apparition en France en 2005, au Festival off d'Avignon, les six clowns, mimes et comédiens avaient mis la barre très haut !
Du coup, nous étions restés sur le quai en laissant passer cet express aux allures d'omnibus.
On salue donc le retour de la Famille Semianyki, au meilleur de sa forme. Entre la mère enceinte jusqu'au cou, toujours coquette et aguicheuse, la turbulente marmaille (trois filles et un garçon) qui ne s'accorde que le temps d'imaginer comment tuer le père. Et un père aimant mais dépassé qui carbure à la vodka et fait régulièrement sa valise... pour mieux revenir.
Dans un décor de bric-à-brac, cette ubuesque tribu multiplie les gags dans un esprit proche de celui de la commedia dell'arte, tout en partageant une réelle connivence avec le public.
On passe en permanence du rire à l'émotion, sans oublier quelques frissons au moment où certains éléments s'animent sur scène ou lorsque la benjamine, dont la dégaine rappelle étrangement Maggie Simpson, s'amuse à arracher les têtes de ses poupées.
Un show burlesque qui raconte l'histoire, sans paroles, d'une famille furieusement déjantée.

Jusqu'au 30 décembre 2016, du mardi au samedi, à 20 heures, mat. dim. à 16 h (relâche le 25 décembre) à la Cigale, 120, boulevard de Rochechouart, 75018 Paris. Places: de 18,30 à 65 €.
http://www.lacigale.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire