19 oct. 2017

Prix des Indés 2017: les lauréats

Fishbach, Prix de l'album révélation
(c) Maxime Chermat
L'ambiance était décontractée lundi
dernier, à la Cigale, pour la seconde cérémonie des Prix des Indés, organisée par la SPPF (Société Civile des Producteurs de Phonogrammes en France), qui mettait à l'honneur la belle vitalité des labels indépendants.
Animée par Leïla Kaddour et Didier Varrod, la soirée réunissait les acteurs d'une filière qui est à l'origine de 80 % de la production musicale française.
Voici le palmarès des neuf prix décernés:
- Prix du meilleur album: "Ouï", Camille (Balulalo)
- Prix de l'album révélation: "A ta merci", Fishbach (Les Disques Entreprise)
- Prix de l'album audacieux: "Dakla-Sahara-Session", Group Doueh & Cheveu (Born Bad Records)
- Prix du live: Rone pour sa création musicale à la Philharmonie de Paris, le 14 janvier 2017 (InFiné/Décibel Productions).
- Prix du vidéoclip: "Territory", The Blaze (Animal 63/Believe)
- Prix export: "Chaleur humaine", Christine and The Queens (Because Music)
- Prix du titre le plus streamé: "Bené", PNL (Qlf Records)
- Prix spécial du jury: "Ascensions", Babx (Bison Bison)
- Prix du "petit" label: Born Bad Records
Plutôt qu'une statuette destinée à prendre la poussière sur une étagère, le trophée remis à chaque lauréat était un micro Sennheiser, en état de marche... Un accessoire très prisé par les jazzmen comme Miles Davis.

http://www.leprixdesindes.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire