28 nov. 2017

Les figures libres et poétiques d'Arturo Brachetti

(c) Paolo Ranzani
Le temps ne semble pas avoir de prise sur lui, depuis l'époque où il était l'attraction vedette du Paradis Latin. Toujours cette même virtuosité pour se métamorphoser, en un claquement de doigt, de la tête aux pieds. Un art qui perpétue celui du fameux Fregoli.
Avec ce nouveau spectacle intitulé "Solo", Arturo Brachetti marque son grand retour à Paris.
Pas tout-à-fait solo d'ailleurs, puisqu'il est accompagné d'une ombre avec laquelle il joue, tout au long de ce show électrique dont le fil rouge est une visite dans la maison de son enfance.
A l'aide d'une caméra miniature, il nous emmène ainsi dans sa chambre, dans la cuisine, dans le salon où trône un poste de télévision. L'occasion pour Arturo de se glisser dans les costumes de personnages de séries populaires comme "Wonder Woman", "Arabesque", "Happy Days", "La Famille Adams", "Baywatch"... Ou de feuilleter un livre de contes pour en faire surgir le Petit Chaperon Rouge, Blanche-Neige, Aladdin ou Shrek.
On fera l'impasse sur la visite des toilettes, prétexte à des considérations d'un goût douteux sur le temps qui passe... pour admirer les tableaux nettement plus poétiques illustrant les quatre saisons. Dénichant dans le grenier un chapeau offert par son grand-père, Brachetti recouvre son éternelle houppette pour nous proposer une impressionnante galerie de personnalités, de l'Amiral Nelson à Don Camillo en passant par Bonaparte ou Gloria Swanson dans "Sunset Boulevard".
(c) Paolo Ranzani
Quant à la scène de mariage, même si elle est bien dans l'esprit exubérant de l'artiste italien, elle n'apporte pas forcément grand chose à ce "Solo" dont on retiendra surtout les performances, la poésie et la créativité.
Car si Arturo Brachetti est un transformiste époustouflant, il maîtrise également l'art du mime, des ombres chinoises, du mapping, du dessin sur du sable... Le tout mis en valeur par des rayons laser, des images en 3D et des effets spéciaux qui devraient ravir petits et grands rêveurs...

Du mar. au ven. à 21 h, le sam. à 16 h et 21 h et le dim. à 15 h, au 13ème Art, Centre commercial Italie 2, 30, av. d'Italie, 75013 Paris. Tél. 01.53.31.13.13. Places à partir de 25 €. 
En tournée: du 14 au 31 déc. 2017 à Lyon, les 4 et 5 janvier 2018 au Palais des Festivals de Cannes, le 7 janvier à Annecy, le 9 janvier au Zénith d'Orléans, le 11 janvier à Tours (Vinci), le 12 janvier à Niort (L'Acclameur), le 14 janvier à Taverny (Théâtre Madeleine Renaud), le 16 janvier au Zénith de Dijon...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire