3 avr. 2018

Les Escrocs: de joyeux frondeurs

(c) Mathieu Lombard
Depuis 1994, année de la sortie de leur premier album "Faites-vous des amis", Les Escrocs comptent de nombreux aficionados. Des amis aussi, séduits par leur répertoire volontiers frondeur et des musiques chaloupant entre reggae, rock, variétés, biguine ou  valse-musette. Eric Toulis  se targue même d'avoir écrit le premier slam "Choisis ton tempo", un titre figurant sur "C'est dimanche".
Quant à ce patronyme, il ne faut évidemment pas le prendre au sérieux car le trio est cash sur scène. Pour preuve, son récent concert (complet) au Café de la Danse où il fêtait la sortie (le 2 mars dernier) de son nouvel opus "Super-Héros".
Une fête en fanfare puisque Didier Morel ("Dr Morel"),  Éric Toulis et Hervé Koury ("Professeur Koury") jouent de tous les instruments ou presque: guitare basse, trompette, synthés, percussions, mandoline, accordéon, flûte à bec...
L'occasion  d'offrir un tour de chant réunissant "de vieux légumes" (dixit Les Escrocs) comme "Assedic", "Simone à la neige", "Où est le temps des troubadours" ou "Mobylette" et quelques primeurs.
Au choix, dans les rayons de ces drôles de maraîchers: le goût un peu piquant de "Délit de Faciès", un savoureux "Space-cake", les notes made in Kingston de "L'ours bipolaire", celles du blues à la française de "Ça sent l'accordéon" ou la nostalgie de "Kalou", un GO de retour dans sa chambre au Plessis-Robinson après des années de labeur sous des cieux paradisiaques.
Chansonniers d'aujourd'hui, leurs piques sont toujours enrobées de mélodies dansantes. Des amuseurs qui refusent de se prendre au sérieux puisque, comme ils l'affirment en chantant: "A part l'amour, la musique et la sieste, y'a pas grand chose à faire sur cette foutue planète..."
Ces escrocs sont décidément très fréquentables...

En tournée: le 13 avril 2018 à Villeneuve d'Ascq (Maison des Etudiants), le 14 avril à Lille, le 20 avril à Fontenay-sur-Loing (45), le 9 juin à Lusignan (Festival Meluzik), le 21 juin à Saint Chamond, du 6 au 29 juillet au Théâtre l'Arrache Coeur (festival d'Avignon), le 30 juillet à Barjac (30)...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire