26 avr. 2018

Maria Dolores: inclassable

(c) Aurore Vinot
Bien téméraire celui qui se risquerait à la faire entrer dans une case ! Chanteuse, meneuse de revue, humoriste, chroniqueuse, comédienne... Maria Dolores est tout simplement inclassable.
Après s'être frottée à la musique tzigane ("Loli Pabaï"), au tango argentin ("Maria Dolores y Amapola Quartet"), l'artiste aborde cette fois les mélopées orientales avec "Maria Dolores y Habibi Starlight".
"Depuis que j'ai découvert la musique orientale, j'ai pris 12 kilos mais je suis tellement heureuse !" confie-t-elle dans le dossier de présentation. Un spectacle (co-écrit et mis en scène par Gwen Aduh) qu'elle a évidemment concocté à sa sauce en y mettant tous les ingrédients dont elle a le secret: chansons, sketches, humour décalé, situations absurdes, une pincée de provoc...
Le propos ? Les aventures rocambolesques d'une femme trahie qui, plutôt que de se jeter sous un train, décide de larguer les amarres pour chercher l'amour de l'autre côté de la Méditerranée.
De Marseille à Alger en passant par le Sahara, l'Egypte, la Palestine ou la Turquie, on suit la quête de cette diva farfelue. Accompagnée sur scène par les musiciens de Habibi Starlight, Maria Dolores mêle compositions originales et reprises de titres de Fairuz, Connie Francis, Pierre Notte ou Abdel Halim Hafez pour illustrer son périple. Un périple semé d'embûches et d'improbables idylles. Elle est ainsi enlevée par une troupe de bédouins et délivrée grâce à une chanson de Michel Sardou, assure les beaux soirs d'un cabaret algérien, tombe sous le charme d'Omar Sharif...
Généreuse, volubile, dotée d'un humour ravageur et d'un don indiscutable pour embarquer le public dans ses délires, Maria a tendance à charger la mule, au point de nous laisser parfois sur le bord de la route. Gageons qu'au fil de ses prochaines escales, elle saura se délester de cet excès de bagages...

En tournée: le 30 mai 2018 au Festival "Onze Bouge" (salle Olympe de Gouge, 75011 Paris), le 6 octobre à Epinal (88), le 22 novembre à Dardilly (69), le 8 mars 2019 à Vendenheim (67), le 19 mars à Saint Martin de Crau (13), le 28 mai au Festival l'Humour des Notes, à Hagueneau (67)...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire