23 déc. 2018

"The Opera Locos": des divas en roue libre

(c) Lighuen Desanto
Ces drôles de "prima donnas" sont issues de la compagnie espagnole Yllana qui, depuis 1991, a déjà produit près d'une trentaine de spectacles de théâtre visuel dans plus de 40 pays.
Après "Muu", "Pagagnini" ou encore "The Gag Fathers" (l'un des succès du off du Festival d'Avignon l'été dernier), voici "The Opera Locos".
Présenté pour la première fois à Paris, ce show reprend les recettes qui ont fait le succès de la compagnie: du mime, de la musique (ici sur une bande-son qui ne sert pas vraiment les chanteurs), des costumes extravagants, des situations burlesques et une belle dose d'énergie.
Dès les premières minutes, on comprend que les artistes, cinq chanteurs (et chanteuses) d'opéra, se retrouvent pour un récital. Mais rien ne se passe comme prévu...et l'ensemble part très vite en vrille.
Il y a là le ténor Alfredo (Antonio Comas) se noyant dans les vapeurs d'alcool pour tenter de revivre sa gloire passée, la tendre soprano Maria (Maria Rey Joly), la séductrice mezzo soprano Carmen (Mayca Teba), le viril baryton Ernesto (Enrique Sánchez Ramos) qui résiste difficilement au charme du sémillant contre ténor Txitxi (Jesús Garcia Gallera). On regrette d'ailleurs que ce dernier ne soit pas plus présent dans les tableaux car il est irrésistible.

(c) Alvaro Garcia
Outre les histoires d'amours contrariées et les batailles d'égo, ce qui séduit avant tout ce sont les voix, tout simplement impressionnantes lorsqu'elles revisitent des partitions populaires comme "Turandot" de Puccini, "Carmen" de Bizet, "La Flûte Enchantée" de Mozart...le tout ponctué de quelques accents pop.
Avec un tel potentiel, on imagine que la troupe pourrait aller encore un peu plus loin dans la folie...
"The Opera Locos" est assurément un divertissement qui devrait séduire un large public. D'ailleurs, lorsque cet excentrique quartet invite les spectateurs à chanter, ceux-ci ne se font pas prier en jouant les divas.

Jusqu'au 6 janvier 2019, du mercredi au lundi à 19h, le dimanche à 18h, à Bobino, 14-20, rue de la Gaité, 75014 Paris. 
Tél.: 01.43.27.24.24. Prix: de 20 à 52 €.
Infos sur le site http://www.bobino.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire