8 juil. 2019

Judy Garland "Splendeurs et chute d'une légende"

A l'instar de Shirley Temple, elle était considérée comme la petite fiancée de l'Amérique. Mais, poussée sur scène dès l'âge de 3 ans par une mère qui avait reporté sur elle ses rêves de gloire, Judy Garland alternera amphétamines et somnifères pour suivre le rythme infernal imposé par les studios de la MGM. Une addiction qui la conduira à une mort prématurée le 22 juin 1969. Elle a alors 47 ans.
Pour célébrer le cinquantième anniversaire de la disparition de l'inoubliable Dorothy du "Magicien d'Oz", le journaliste, auteur et réalisateur Bertrand Tessier revient avec "Splendeurs et chute d'une légende" sur le destin chaotique de celle qui avait incarné le rêve hollywoodien dans "Une étoile est née".
Depuis "le cinéma de papa" jusqu'aux "derniers mois" en passant par "Le pays d'Oz", "sa première cure", "New York New York", "Je t'aime moi non plus" ou encore "le trou noir en Australie", on suit le parcours de l'artiste au travers d'anecdotes, de témoignages inédits et de clichés immortalisant des moments-clefs: une représentation avec ses deux soeurs aînées à l'époque des "Gumm Sisters", en compagnie de son complice Mickey Rooney, de sa mère Ethel, de son premier mari David Rose, de Vincente Minnelli avec leur fille Liza ou lors de sa prestation dans "Jugement à Nuremberg" de Stanley Kramer pour laquelle elle obtiendra une nomination pour l'Oscar du meilleur second rôle.
On apprend également que Frances Gumm (son vrai nom) voulait plus que tout être aimée de ses parents alors qu'elle ne fut pas une enfant désirée. Anéantie par la mort de son père Frank, elle cherchera toute sa vie un père de substitution. Des hommes qu'elle épousera ou avec lesquels elle entretiendra des liaisons passagères comme David Rose, Joseph L. Mankiewicz, Vincente Minnelli, Sid Luft...
Bertrand Tessier évoque aussi sa complicité avec Betty Asher, son attachée de presse, qui oeuvrait en coulisses pour le compte de la MGM afin de surveiller les agissements de leur jeune protégée.
Les studios useront d'ailleurs de stratagèmes pour saborder l'idylle naissante entre Judy et  l'acteur Tyrone Power.
Manifestement, l'auteur connaît bien son sujet puisqu'il a réalisé parallèlement un documentaire "Judy Garland et Vincente Minnelli", dans la série "Couples mythiques au cinéma".
Une biographie qui se lit comme un roman à la fois exaltant et tragique. L'histoire d'une enfant-star, dont la vie ne s'est pas toujours déroulée sous les radieuses couleurs d'un arc-en-ciel...

- "Splendeurs et chute d'une légende", Éditions l'Archipel, disponible depuis le 22 mai 2019.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire