3 juil. 2019

"Opérapiécé": un joyeux et lyrique délire

Aurore Bouston et Marion Lépine sont un peu les héritières de ces formations capables de surfer, avec humour, sur tous les répertoires.
Des petites soeurs turbulentes et fantasques, bien décidées à conquérir Paris ... et le statut d'intermittentes !
Tel est le fil rouge de cet "Opérapiécé", mis en scène par William Mesguich qui, au fil de tableaux intitulés "Opérassedic", "Opératp" ou "Opérapelle-toi", raconte les rocambolesques aventures de deux artistes en quête de cachets pour obtenir les indispensables 507 heures.
L'occasion aussi pour ces pétillantes interprètes de montrer l'étendue de leur registre. Et il est particulièrement élastique puisque, non contentes d'endosser successivement un perfecto, des tenues de chanteuses lyriques ou des robes imprimées avec le plan du métro, les demoiselles passent tout aussi allègrement de Moussorgsky à Sardou, Tchaïkovsky, Souchon, Rossini, Bach, Gounod, Gainsbourg, Ferré, Sheller ou encore Bécaud.
L'autre belle idée est d'avoir fait appel à l'accordéoniste Marion Buisset pour accompagner leur délirante plongée dans les"tubes" de la chanson et de la musique classique. Un instrument que l'on a pas forcément l'habitude d'entendre dans "L'ouverture de Guillaume Tell", "la "Valse des fleurs" ou "Une nuit sur le Mont Chauve !
On leur donnerait volontiers ces fameuses 507 heures pour qu'elles puissent encore nous enchanter...

Jusqu'au 26 juillet 2019, les jeudis et vendredis à 19h30, au Théâtre de l'Essaïon salle Cabaret) 
6, rue Pierre au Lard, 75004 Paris. Tél.: 01.42.78.46.42. 
Prix: 20 € et 15 € (tarif réduit). http://www.essaion.com/


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire