24 janv. 2020

La douce folie des Dézingués du vocal

(c) Didier Pallagès
Le tout nouveau spectacle de ce groupe, créé en 2012, s'appelle "Sans faux col et bien tassé".
Mis en scène par le clown et musicien Fred Robbe, il reprend les recettes de ses débuts: des chansons humoristiques entrecoupées de sketches franchement farfelus.
C'est d'ailleurs ces débuts et les épreuves qui attendent les jeunes artistes en quête de producteur que Sophie Jolis, Sophie Kaufmann, Guillaume Nocture (chant, guitare) et Guillaume Ménard (au piano) ont choisi de raconter ici, avec un répertoire de chansons originales.
Voilà pour le fil conducteur... qui s'entortille assez vite lorsqu'on tente de suivre la douce folie du quatuor. De la demoiselle qui cherche son prince charmant sur internet à la parodie de Mireille Mathieu (avec l'accent !) en passant par des morceaux sur les cannibales, les fils de..., l'humour échevelé de la scène chez le coiffeur ou le cours sur le mauvais usage des liaisons, on comprend vite que les chanteurs n'ont que faire des partitions. Même lorsqu'ils proposent de s'attaquer à une oeuvre majeure du répertoire.
Cela donne un spectacle assez décousu mais les qualités vocales et la fantaisie débridée de ces "Dézingués" emportent l'adhésion. 

Jusqu'au 2 mars 2020, tous les lundis à 21 heures, au Théâtre Essaïon, 6, rue Pierre au Lard, 75004 Paris. Tél.: 01.42.78.46.42. http://www.essaion.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire