13 nov. 2017

Didier Gustin: un clin d'oeil inspiré au répertoire de Nougaro

Habitués à pratiquer une intense gymnastique avec leurs cordes vocales, bon nombre d'imitateurs auraient pu prétendre à  une très honorable carrière de chanteur.
A l'instar de Laurent Gerra, Patrick Adler, Michaël Gregorio, Véronic DiCaire... Et bien sûr Didier Gustin qui s'était quelque peu éloigné des scènes parisiennes.
Avec "Ah tu verras !", un spectacle écrit avec la complicité d'Hubert Drac (également metteur en scène) et Jacques Pessis, il revient en force (et avec talent) en empruntant la tessiture et la gestuelle d'une cinquantaine d'artistes. Autre bonne nouvelle, il a choisi de rendre hommage au répertoire de Claude Nougaro, trop peu revendiqué par les nouvelles générations.
Accompagné sur scène par deux solides musiciens: Hugo Dessauge (claviers) et Laurent Roubach (guitares), et des images diffusées sur écran, Didier Gustin, promu factotum d'une visite organisée dans la maison de l'auteur de "Dansez sur moi", où coule une fontaine miraculeuse, reçoit des personnalités du monde de la musique, du théâtre, du cinéma et de la télévision.
Au fil de ce pèlerinage aux sources de l'inspiration du troubadour toulousain, auxquelles chacun souhaite s'abreuver, on croise ainsi Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Julien Clerc, Renaud (plus en voix qu'à l'ordinaire !), Aznavour, Raphaël,Vincent Delerm, Maître Gim's, Joey Starr, Grand Corps Malade, Michel Polnareff, Francis Cabrel... mais aussi Michel Drucker, Stéphane Bern, Gérard Depardieu, Michel Galabru, Albert Dupontel ou encore Jean-Claude Van Damme.
Hormis quelques prénoms lâchés au hasard, nul besoin pour Didier Gustin d'identifier les visiteurs tant ses imitations sont excellentes. Notamment Serge Gainsbourg dans "Nougayork", Alain Bashung dans "Le cinéma", Bernard Lavilliers dans "Bidonville" ou Fabrice Luchini, inénarrable dans une relecture de la chanson "Le coq et la pendule".
Un spectacle drôle, tendre et inspiré, à voir... et à revoir.

Jusqu'au 11 janvier 2018, le mercredi à 21 h et le jeudi à 19 h, au Théâtre l'Archipel, 17, boulevard de Strasbourg, 75010 Paris. Tél.: 01.73.54.79.79. http://www.larchipel.net/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire