2 nov. 2017

François Staal: "Quand je me lance dans un truc, je vais jusqu'au bout"

Après le succès de son concert en novembre 2016, le poétique rockeur revient au Trianon en version symphonique et... cinématographique !
Compositeur prolifique pour le petit et grand écran, François Staal présentera en effet quelques thèmes écrits pour des films comme "Bel ami" de Philippe Triboit, "La Dame de Monsoreau" de Michel Hassan , "Camus" et "La guerre des ondes" de Laurent Jaoui, "Aurélien" d'Arnaud Selignac ... avec des effets de sons et de lumières, des projections de vidéos, d'extraits et de photos. Et bien sûr des chansons originales de ses précédents albums dont "L'incertain", sorti en 2016.
Depuis ses débuts, cet artiste underground qui a notamment collaboré avec Jean Fauque et CharlElie Couture, n'a cessé de "mouiller" sa chemise pour proposer des spectacles décalés et ambitieux. A l'image de ce "Symphorock" où il sera accompagné par son groupe Les Strange Wolves et les musiciens de l'Ensemble Orchestral des Hauts-de-Seine, sous la direction de Laurent Brack.

Comment est née l'idée de ce "Symphorock" ?
J'avais envie de faire vivre mes musiques de films sur scène. La plupart du temps, elles ne sont jouées qu'une seule fois, surtout à la télévision. Je me suis dit que c'était peut-être le moment, que j'avais l'âge de relever ce défi. C'est une proposition qui va dans le sens de ma conception de la vie : proposer aux gens quelque chose de différent, qui demande un petit effort. Pour moi, c'est ça la culture ! De toute manière, quand je me lance dans un truc, je vais jusqu'au bout...
Un truc pour lequel tu as engagé ta chemise, non ?
Et même plus que ça ! Je suis complètement dans les dépassements. J'ai tout de même des subventions de la SACEM et de la SCPP qui croient au projet. J'ai aussi trouvé un mécène. Tout au long de ma carrière, j'ai eu la chance de croiser des gens formidables.
Quelle sera la proportion de musiques de films et de chansons ?
Je dirais que c'est moitié-moitié. Je n'ai pas forcément fait un choix logique. Je voulais mélanger des choses anciennes et récentes en donnant la priorité à des thèmes littéraires comme Maupassant, Dumas ou Camus. La première partie sera consacrée aux musiques de films et la seconde au rock avec un certain nombre de titres extraits de l'"Incertain". Il y aura même des chansons de mon prochain album. L'Orchestre jouera également avec nous sur quelques chansons.
Tu travailles toujours en famille avec ton groupe ?
Il y a toujours ma compagne Sophie (à l'harmonica et aux choeurs) mais mes deux fils ont pas mal de succès de leur côté. J'ai donc monté un nouveau groupe avec des musiciens qui étaient d'accord pour se lancer avec moi dans cette folle aventure...
Peut-on dire que ce concert est un cadeau d'anniversaire ?
J'avais  fêté mes 50 ans en public à l'Olympia, le 11 novembre 2011. Cette fois, ce sera avec un jour d'avance...
As-tu prévu d'autres dates pour ce spectacle ?
L'idée serait quand même de tourner avec "Symphorock" mais la logistique est assez lourde. Peut-être avec des orchestres de régions. Cela dit, alors que j'avais l'impression de naviguer sur un bateau dans le grain, de belles et nouvelles perspectives se profilent à l'horizon...

Le 10 novembre 2017, à 20 heures, au Trianon, 80, boulevard de Rochechouart, 75018 Paris.
Tél.: 01.44.92.78.05./contact@letrianon.fr
Tarifs: 29 et 34,90 €, carré or à 49 €.
Plus d'infos sur le site http://www.symphorock-staal.com/




Aucun commentaire:

Publier un commentaire