22 janv. 2018

Lou Casa: chapeau bas !

(c) Virginie Hellot
Dans la lignée des nombreux hommages rendus à Barbara, pour célébrer le vingtième anniversaire de sa disparition, il y a ceux qu'on oubliera très vite, ceux qui marquent et ceux qui... se démarquent ! Lou Casa, fait partie de cette dernière catégorie. Tout d'abord parce qu'il s'agit ici d'un trio masculin -Marc Casa au chant, son frère Fred au piano et à l'orgue, Julien Aellion à la basse - , qu'ils sont trentenaires et que, non contents de s'attaquer à un répertoire qui porte l'empreinte quasiment indélébile de la Dame Brune, ils ont fait le choix de s'éloigner des titres "incontournables" pour s'aventurer dans une relecture de titres moins connus.  Les cinéphiles ont pu découvrir ce collectif (à géométrie variable) dans une interprétation de "Perlimpinpin" pour le film "Barbara" de Mathieu Almaric. Ajoutez à cela des arrangements épurés qui donnent une jolie touche de modernité à l'ensemble.
Quant au chanteur, Marc, il est indiscutablement "habité". Une énergie fiévreuse, le verbe chargé de fêlures mais le timbre sûr, sa longue silhouette se ballade dans l'univers de Barbara avec une rare sensibilité. Le geste ample, les mains toujours tendues, il semble prendre le public à témoin, lorsqu'il chante "Rien avoir mais passionnément, ne rien se dire éperdument, mais tout donner avec ivresse...". 
Sur scène, l'atmosphère est presque confidentielle, comme dans les cabarets où la chanteuse fit ses débuts. La plupart des titres choisis comme "Le bel âge", "Tous les passants" ou "Sur la place" (une chanson de Brel reprise en 1961 par Barbara) font d'ailleurs référence à cette période.  Il y a aussi des moments plus légers et dansants comme  "La plus bath des javas"  et son petit air de guinguette.
Quitte à s'éloigner encore des sentiers battus, on souhaiterait presque que Marc Casa s'affranchisse d'une certaine théâtralité pour nous emporter totalement. Mais, malgré cette petite réserve, on s'incline "Chapeau bas"...

EP "Chansons de Barbara - A ce jour", sorti en 2016 (Musicast Distribution). 
En concert les 10 et 13 février 2018, à 20 heures, au Café de la Danse, 5, Passage Louis-Philippe, 75011 Paris. Tél.: 01.47.00.57.59. Places: 15 et 20 €. http://www.cafedeladanse.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire