9 févr. 2018

Slimane "Solune"

"Je me souviens des premiers refrains avec ma putain de voix cassée..." raconte Slimane dans "Solune" le rap qui ouvre l'album du même nom. Des souvenirs exprimés avec ce timbre grave et saisissant, qui lui avait permis de remporter la 5ème édition de l'émission "The Voice". La puissance de ses interprétations, sa manière de s'approprier et de nous faire aimer des titres que nous avions parfois écoutés d'une oreille indifférente, révélaient un artiste à part entière, capable d'imposer sa "griffe", quel que soit le répertoire. Dans la foulée, il avait sorti "A bout de rêves" (le 2 décembre 2016), vendu à plus de 200 000 exemplaires (double platine).
Son second opus dont le nom est une contraction de soleil et de lune, toujours introspectif, aborde aussi des thèmes de société comme les réfugiés ("Petit pays") ou les femmes victimes de violences ("Quand je serai grand"). A la fois lumineux et mélancolique, il confirme la profonde humanité d'un jeune mec de banlieue qui a écumé les petites salles et les bars, durant une dizaine d'années, avant de connaître le succès. Des années de galères qu'il n'a pas oubliées. Les potes des débuts non plus, "ceux qui ont essuyé ses pleurs et enterré ses chagrins", auxquels il rend hommage dans "Les amis".
Seize chansons habillées de pop, de sonorités orientales, de couleurs plus urbaines ou de rythmes dansants comme "Viens on s'aime", enregistrées avec la complicité d'invités tels que Camille Lellouche, Boostee, Mood et J.A.T. (Just Another Trio).
Un disque encore plus exigeant et abouti que le précédent (on passera sur les rimes un peu faciles de "Papa Héros") dont on retiendra notamment la reprise de "La chanson des vieux amants" de Brel,  "Petit Pays", le bouleversant "Je veux être vieux" ou encore "Au-delà", un titre dans lequel la voix de Slimane s'élève avec une belle intensité pour évoquer "les voyages qu'il reste à faire"...

Album "Solune" (ULM/Mercury/Universal), sorti le 26 janvier 2018.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire