7 mai 2018

"Miss Nina Simone": les dernières années d'une légende

(c) Samy La Famille
"C'est d'abord l'histoire d'une femme magnifique de contradictions, une femme multiple. Un être complexe au parcours incroyablement riche et chaotique: un génie de la musique empêché de par sa couleur noire de devenir une pianiste classique..." confie Anne Bouvier qui a signé la mise en scène du spectacle "Miss Nina Simone", d'après l'ouvrage de Gilles Leroy ("Nina Simone, roman", Éditions Mercure de France).
Pour incarner cette icône de la musique, il fallait évidemment une artiste à la hauteur. Le choix qui s'est porté sur Jina Djemba apparaît comme une évidence, tant la comédienne et chanteuse s'approprie la scène et ...l'histoire.
D'origine russe et camerounaise, elle fut notamment remarquée  dans "Les liaisons dangereuses" au Théâtre de l'Atelier où elle jouait Madame de Tourvel (mise en scène de John Malkovich). A ses débuts, elle a également décroché le prix "espoir féminin de la tragédie" (6ème Prix Silvia Monfort). Et il fallait bien une tragédienne pour nous faire partager les dernières années d'Eunice Kathleen Waymon, plus connue sous le nom de Nina Simone.
Des années marquées par la solitude, les dérives dans l'alcool, les sautes d'humeur de cette star vieillissante et bipolaire. Hantée par ses combats d'hier, l'injustice dont elle s'estime victime et ses amours passées, elle s'épanche auprès de Ricardo (Valentin de Carbonnières), un jeune philippin qui joue à la fois le rôle d'intendant, de confident, voire de souffre-douleur.
Des moments alternant caprices, coups de gueule et grands élans de tendresse qui rendent le personnage terriblement attachant.
Subtilement accompagnée par le multi-instrumentiste Julien Vasnier, maître dans l'art du human beatbox, Jina Djemba prête également son timbre de mezzo-soprano pour quelques reprises. Trop peu d'ailleurs, car ses qualités de chanteuse, aussi à l'aise dans les notes graves que dans les envolées plus aériennes, ajoutent encore à l'émotion.

Jusqu'au 2 juin 2018, du mardi au samedi à 21 h et le dimanche à 18 h, au Lucernaire, 53, rue Notre- Dame-des-Champs, 75006 Paris. Tél.: 01.45.44.57.34. http://www.lucernaire.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire