26 oct. 2018

"On l'appelait Roda", un film de Charlotte Silvera

Dès les premières images, on entre de plain-pied dans l'univers d'Etienne Roda-Gil. Sa belle crinière blanche auréolée de fumée (la cigarette n'est jamais loin) penchée sur une machine à écrire, il tape avec deux doigts ce qui deviendra sans doute un succès.  "J'ai écrit 747 chansons. Elles sont toutes enregistrées. Il n'y a pas de fond de tiroir" confie celui qui se définissait lui-même comme "un poète industriel".
Un poète qui a prêté sa plume à  Julien Clerc, Juliette Gréco, Barbara, Johnny Hallyday, Françoise Hardy, Christophe, Claude François, Vanessa Paradis,  Louis Bertignac,  Alain Chamfort, Pascal Obispo, Mort Schuman, Roger Waters...
Un parcours artistique semé de tubes populaires et de belles rencontres, que Charlotte Silvera nous invite à suivre, de la rue Cassendi à La Closerie des Lilas "sa maison secondaire" !
Entre deux déclarations parfois péremptoires mais chargées
d' humanisme, ce fils d'un anarchiste catalan, laisse parfois échapper des blessures aussi profondes que les eaux du Lac Majeur...
Outre la richesse des témoignages d'artistes et des documents présentés, la puissance de ce film tient à la complicité que Charlotte Silvera a su établir avec cet énigmatique visionnaire. Au fil des images, on (re)découvre un homme dont les plus belles chansons  s'adressaient en fait à sa femme Nadine. C'est d'ailleurs lors de sa disparition que Roda et Julien Clerc, son interprète fétiche, mettent un terme à leur brouille pour enregistrer l'album "Utile".
"Roda, c'était une vision triomphante de l'amour" explique Julien.

Impétueux, écorché, marqué par ses premières années dans un camp de réfugiés à Montauban où on le surnommait "le muet", Roda faisait aussi preuve d'une infinie tendresse. A l'image des séquences avec Vanessa Paradis où ce militant acharné semble déposer les armes, le temps de rendez-vous complices.
Etienne Roda-Gil est parti le 28 mai 2004, mais il laisse en héritage quelques-unes des plus belles déclarations d'amour de la chanson française...

- "On l'appelait Roda", de Charlotte Silvera. Sortie le 31 octobre 2018.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire