14 nov. 2018

L'humour percutant de La Bajon

(c) Philippe Sospedra
"La Bajon est intégralement remboursée par la Sécurité sociale..." promet l'affiche. Une prescription largement suivie puisque la salle était comble lundi soir au Grand Point Virgule. Quant à sa dernière vidéo sur internet "La Bajon-Trésor Public", elle a atteint le chiffre impressionnant de plus de 13 millions de consultations !
Mais attendez-vous tout de même à un traitement de choc car La Bajon n'est pas franchement une adepte de la médecine douce.
Partageant la scène avec son co-auteur Laurent Leroy qui campe le personnage d'un reporter, la comédienne a notamment opté pour une spécialité quelque peu délaissée par ses consoeurs: la politique. Et ses arguments sont imparables. A droite, à gauche, au centre, tous les coups font mouche.
En robe d'avocat et affublée d'un gilet fluo, elle  balance sur Emmanuel Macron, Donald Trump, Jean-Luc Mélenchon, François Hollande, Laurent Wauquiez... et, parité oblige,  s'autorise quelques blagues sur Marine Le Pen, Cécilia Sarkozy ou Julie Gayet.
Elle va même jusqu'à interpeller Dieu et lui jure de faire désormais dans le lisse et le consensuel. Une promesse qu'elle s'empresse d'oublier. Le tout mené sur un rythme d'enfer.
Dotée d'un humour percutant, corrosif, voire franchement trash, elle endosse successivement une blouse de médecin, celle d'une femme de ménage ou encore le tailleur impeccable d'une directrice d'entreprise qui convoque ses employés, le matin de Noël, pour distribuer des licenciements.
Au passage, elle s'offre des apartés sur les végétariens, la corrida, les migrants, la police nationale ou les relations entre les couples, évoque sa phobie des gamins et de l'accouchement, livre des anecdotes sur les coulisses de l'Eysée...
En veine de confidences, elle propose même de répondre aux questions des spectateurs. Quant au titre du spectacle "Vous couperez", il est laissé à la libre interprétation du public.
On l'aura compris, La Bajon ne pratique pas l'humour courtois. Et on aime sa belle et salutaire insolence.

Les dimanches et lundis à 19h45 jusqu'au 30 décembre 2018,
séance exceptionnelle le 31 décembre 2018 à 18 h,
au Grand Point Virgule, 8 bis, rue de l'arrivée, 75015 Paris.
Tél. 01.42.78.67.03. http://www.legrandpointvirgule.com/
Et en tournée dans toute la France.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire