19 févr. 2019

Mariane Alzi "Insula"

Il y a un peu plus de trois ans,  son premier album éponyme (voir interview du 20 octobre 2015 sur ce blog) l'inscrivait d'emblée comme une artiste dont la source d'inspiration puisait à la fois dans l'intime et l'universel.
Des chansons dont elle avait signé paroles et musiques et qui parlaient d'amour, d'espoir mais aussi de ses indignations.
Avec "Insula", enregistré entre Paris et Bruxelles, le timbre sensuel de Mariane Alzi vibre toujours pour déplorer les errements dévastateurs de notre société ("Olympie", "Les îles", " Au loin", "Des cendres d'utopie"...), prend des accents lancinants pour l'addictif "Naviguer". Mais il sait aussi se faire plus doux pour des ballades comme "La lune bleue" ou encore "Oyasuminasai" (en français et en corse) qui invite à garder le gouvernail sur les mers de corail...
Un cap que cette jeune auteur-compositeur originaire de l'Ile de Beauté a conservé tout en abordant des rivages plus lointains comme le Grand Nord, la Mésopotamie ou les collines de Miyajima  dans cet hymne éloquent à la liberté.
Et même si, en ouverture de ce nouvel opus, Mariane chante "Je ne viendrai pas" on prend le pari qu'elle ne ratera pas son rendez-vous avec le public, sur la scène du Café de la Danse...

album "Insula" (Soleil Oblique Records), disponible depuis le 18 janvier 2019)
En concert le 20 février 2019, à 20 heures, au Café de la Danse, 5, Passage Louis-Philippe, 75011 Paris. Loc. points de vente habituels. Prixx: 18 €. http://www.cafedeladanse.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire