11 avr. 2019

"Les meutes blanches" de Jean-Eric Perrin


On pourrait penser que cet ouvrage est destiné aux initiés, tant il fourmille de références pointues.  Il faut dire que Jean-Éric Perrin, critique rock et auteur de nombreux essais, biographies et nouvelles ("Les 50 Superstars du rap","Indochine", "Les Miscellanées des Beatles", "Motorhead, 24 histoires pour Lemmy"...) connaît la musique !
Une musique qui rythme chaque page des Meutes blanches. Que ce soit celle de Dr Dre, de Biggie Small, de Bubble Bee Slim, de Billy Ray Cyrus ou de Miles Davis.
Après "Sexe, drogues et Rock'n'Roll" (Editions Romart), il signe ici son deuxième roman.
De New York à Indianapolis, on suit les péripéties de John Greene, rebaptisé "Lime Greene", du fait de son addiction... au citron vert ! Issu de l'underground, il exerce l'insolite métier de ghostwriter : une sorte d'écrivain public pour artistes hip-hop en mal d'inspiration. Mais c'est en tant que pigiste pour un magazine ghetto chic que John est envoyé en mission pour débusquer un tueur de rappeur.
Jean-Eric Perrin

Sur sa route, il croisera un Original Gangster, un flic ripou du LAPD, une bimbo angeleno, adepte du strip-tease avec une paire de cobras, des cow-boys urbains, une squaw aux iris extraterrestres ... avant d'infiltrer un camp de survivalistes, tous ralliés à la cause de la suprématie blanche. Le versant sombre d'une Amérique qui se cherche à coup de slogans vengeurs et de Glock 45.
Présenté comme un roman policier, ce livre est un rocambolesque road-movie mettant en scène des personnages tellement atypiques qu'ils feraient sûrement le bonheur d'un directeur de casting.
Avec une verve saisissante, Jean-Éric Perrin nous régale au passage d'images savoureuses comme celle de cette passagère dont "la ligne de cheville appelait la Louboutin comme le muezzin rameute ses ouailles à l'heure de la prière". A resservir au cours d'un dîner entre potes. Sans oublier de citer ses sources...

- "Les meutes blanches" (Éditions Serious Pulp-Publishing)
et à paraître en mai prochain "L'Art du Rap" (Les Éditions Palette)




Aucun commentaire:

Publier un commentaire