9 déc. 2019

Les prouesses et la grâce du Cirque Phénix

(c) Laurent Bugnet (Lapin Blanc)
"C'est à un plongeon vertigineux, au coeur d'autres cultures, de pays, de continents que nous vous convions..." écrit Alain M. Pacherie (Président fondateur et metteur en scène du Cirque Phénix) dans le programme.
Et l'immersion en compagnie des Étoiles de Mongolie est en effet impressionnante car ce cirque qui célèbre son vingtième anniversaire, ne ressemble décidément à aucun autre.
Imaginez un campement enclavé entre la Russie (au sud) et la Chine (au nord) et cinquante nomades vêtus de chatoyants costumes vous invitant à partager des moments de grâce et de virtuosité avec des numéros très courts. Un format bien pensé pour que l'attention des enfants ne s'égare pas dans les mystères et profondeurs des steppes...
Sur fond d'instruments anciens (en live) et de voix gutturales, on croise ainsi des bâtisseurs de yourte, un colosse débonnaire aux
allures de Gengis Khan s'amusant avec des poids ou se baladant avec une poutre soutenant deux demoiselles sur des balançoires, des amazones contorsionnistes tirant à l'arc avec leurs pieds, des hommes et des femmes dans d'acrobatiques sauts à la corde, des jongleurs avec des paniers et des ustensiles de jardinage, des marionnettes et des échafaudages humains, un prodige de la Roue Cyr, des danseurs avec des bols (remplis de liquide), des clowns rigolos...

Les artistes de ce spectacle baptisé "Nomade" maîtrisent l'art de sortir des tableaux traditionnels pour les parer de couleurs et de figures nouvelles.
(c) Laurent Bugnet (Lapin Blanc)
Entre deux performances, on assiste également à un ballet de poupées, au vol d'un oiseau en papier qui traverse l'immense nef de 6000 places, à un défilé de faux animaux: chameau, yack, chevaux...
Un voyage de deux heures (avec entracte) qui passe comme un enchantement.
En voyant la mine réjouie des spectateurs (petits et grands) à la sortie, on se dit qu'ils rêvent déjà d'embarquer pour d'autres lointaines escales...
Annie Grandjanin

Jusqu'au 19 janvier 2020, Place Cardinal Lavigerie, Pelouse de Reuilly, 75012 Paris (métro Liberté ou Porte Dorée). Accès balisé dès la sortie.
Places à partir de 20 €. Loc. points de vente habituels et sur le site
 http://www.cirquephenix.com/
En tournée: le 24 janvier à Courbevoie (Espace Carpeaux), le 25 janv. à Lyon (Halle Tony Garnier), le 26 janv. à Tours (Le Vinci), le 31 janv. à Nantes (Zenith), le 1er fév. à Rennes (Le Liberté), le 2 fév. à Rouen (Zenith), le 4 fév. à Dijon (Zenith), le 7 fév. à Clermont-Ferrand (Zenith), le 8 fév. à Saint-Etienne (Zenith) et le 9 fév. à Genève (Arena).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire