19 oct. 2020

La jolie vie de saltimbanque de Natalie Akoun

(c) Patricia Franchino
Son précédent spectacle s'appelait "Une histoire de clés". Cette fois,  Natalie Akoun ouvre grand sa porte pour nous inviter à partager son "Âge d'or". Tout commence alors qu'elle découvre une affiche de Michel Fugain et le Big Bazar depuis une fenêtre de l'appartement de son enfance. Elle rêve alors de partir sur les routes pour mener une vie de saltimbanque. Elle passera par les cours du théâtre des Quartiers d'Ivry, de l'école de Chaillot puis du Conservatoire National d'Art Dramatique de Paris avant de fouler enfin les planches pour jouer Molière, Dostoïevski, Brecht... 
Mais l'envie de chanter "sa" belle histoire l'a toujours titillée. Avec la complicité du metteur en scène Olivier Cruveiller, des musiciens Vincent Leterme (au piano) et Laurent Valero (au violon), elle raconte ici les discussions de son père et de son grand-père sur le conflit israélo-palestinien, ses premières fêtes de l'Huma sur l'épaule de ses parents, les soirées télé avec sa soeur devant les émissions de variétés, ses émotions de spectatrice au Théâtre de la Cartoucherie de Vincennes, ses débuts dans le métro avec un chanteur américain... Le tout entrecoupé de chansons comme "Jouez violons, sonnez crécelles", "Un petit poisson, un petit oiseau", "Saint-Germain-des-Prés", "Madame Nostalgie", "La ballade des baladins", "Trois petites notes de musique"...
Son joli timbre aurait sans doute mérité d'être amplifié par un micro, notamment sur la reprise de "L'âge d'or" de Léo Ferré mais la spontanéité, la grâce et les talents de conteuse et comédienne de Natalie Akoun emportent définitivement l'adhésion.

Les 24 et 31 octobre, à 18h30 et du 4 décembre au 25 janvier 2021, les ven. et Sam. à 21h, au Théâtre Les Rendez-vous d'Ailleurs, 109, rue des Haies, 75020 Paris. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire