29 janv. 2016

Stomp remet... le couvercle !

Les chiffres parlent d'eux-mêmes: plus de quinze millions de spectateurs dans le monde, dont un million rien qu'en France !
Deux ans après son précédent passage au Casino de Paris (voir article du 27 janvier 2014 sur ce blog), la troupe de Stomp remet donc le couvert... ou plutôt le couvercle ! Cet ustensile est en effet l'un des nombreux accessoires (balayettes, poubelles, boîtes d'allumettes, seaux, tuyaux, éviers, pelles...) détournés de leur vocation première par ces virtuoses du bruitage, de la danse et des percussions.
Sur scène, les huit performers (6 garçons et deux filles) font assaut d'inventivité pour offrir un show carrément époustouflant. Au fil des années, ils ont même ajouté des mimiques et des situations cocasses qui trouvent un large écho auprès du public. Un public qui est également invité à participer en tapant des mains. Mais difficile de suivre le rythme endiablé de ces pros du tempo.
Parmi les temps forts (mais ils le sont tous !) on retiendra tout de même un ballet de... balais, la séquence de bruitage avec des journaux, le numéro avec des éviers suspendus autour du cou ou encore la symphonie orchestrée par ces drôles de musiciens, sur des objets amoncelés sur un échafaudage. Du grand art... ménager !

Jusqu'au 7 février 2016, du mardi au vendredi à 20 heures, le samedi à 16 h et 20 h et le dimanche à 13 h et 17 h, au Casino de Paris, 16, rue de Clichy, 75009 Paris. 
Tél.: 0 892 69 89 26. Places: de 34,50 à 67,50 €. www.http://www.casinodeparis.fr/
Infos et réservations sur www.spectacle-gdp.com/stomp

27 janv. 2016

Do Ré Mi Fashion : fantaisies en stock !

(c) Charlotte Spill
Voir le nom d'Hervé Devolder à la collaboration artistique (ou à la mise en scène) d'un spectacle est souvent un gage de qualité. On se souvient de la comédie musicale culte "Chance" ou des fameux "Fiancés de Loche". Et le spectacle "Do Ré Mi Fashion" n'échappe pas à la règle...
Le propos ? A quelques heures de la fermeture définitive d'un magasin de mode, trois employées s'amusent à revêtir costumes et accessoires invendus. L'occasion pour les trois pétillantes chanteuses (et comédiennes) Aurore Bouston, Marion Lépine et Isa Fleur de dresser le bilan de ces années passées, tout en remplissant les cartons.
Dans un décor de bric-à-brac, entre chapeaux et vieilles dentelles, elles évoquent ainsi l'étrange "Monsieur William" (chanson de Léo Ferré et Jean-Roger Caussimon), une "Nuit de Folie" (succès du groupe Début de Soirée), s'exercent aux "Rimes" d'Aldo Roano et Claude Nougaro, tout en nous servant un "Soupe Opéra" mitonné avec quelques tubes des années yéyé ("Le téléphone pleure", "Que je t'aime", "Comme d'habitude", "L'été Indien"...). Et c'est franchement savoureux !
Pas de nostalgie larmoyante, même lorsqu'elles revisitent "Le Temps des cerises". Car ce joyeux et musical inventaire fait surtout la démonstration de leur talent. Et elles en ont en stock...

Jusqu'au 29 mars, les lundis et mardis, à 21h30, au Théâtre Essaïon, 6, rue Pierre au Lard, 75004 Paris. Prix: 20 € et tarif réduit à 15 €. 
Loc. et renseignements au 01.42.78.46.42. et sur www.essaion.com

26 janv. 2016

Rendez-vous...

- Musicora. C'est sans doute l'un des plus grands salons dédiés aux instruments de musique et aux amateurs de musique classique, de jazz, de musiques traditionnelles et du monde. Quelques nouveautés pour l'édition 2016 : une scène au centre de la Grande Halle pour les formations musicales professionnelles, une autre scène ouverte aux jeunes musiciens (en partenariat avec les conservatoires et institutions d'enseignement musical), l'ouverture d'un pavillon du disque vinyle...Au programme également: des débats, des conférences, des ateliers d'éveil et de pratique instrumentale pour adultes et enfants, des rencontres avec les artistes... Des concerts avec Marianne James, le quatuor de clarinettes "Les Désanchés", le guitariste Jean-Félix Lalanne, le clarinettiste Michel Lethiec... un débat avec Ibrahim Maalouf sur l'improvisation et l'enseignement de la musique classique, la participation de France Musique pour 5 heures d'émission en direct et en public... Sans oublier un colloque Sacem Université sur le thème: "La musique rend-elle plus intelligent que les maths ?".

Les 5, 6 et 7 février 2016, à la Grande Halle de la Villette, 211, avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris. Prix: 10 €, tarif réduit à 6 € et accès gratuit pour les moins de 12 ans, les professeurs de musique et les personnes sans emploi. Rens. sur le site: http://www.musicora.com/

- Bob Marley à l'honneur au Hard Rock Cafe.
Le 6 février prochain, le prophète du Reggae aurait eu 71 ans. Le groupe Satisfy My Soul lui rendra hommage en reprenant une quinzaine de ses succès, le 17 février, à 21 heures. A cette occasion, le Hard Rock Cafe présentera une collection "Signature Series" (tee-shirts et pin's) dont une partie des bénéfices sera reversée à "City of Hope", un centre de recherche américain sur le cancer et le diabète. Entrée gratuite.

14, boulevard Montmartre, 75009 Paris.

25 janv. 2016

Pascal Amoyel : une virtuose et ludique leçon de musique

(c) Charlotte Spillemaecker
Nous avons tous, à un moment de notre vie, été bercés par les "Rhapsodies Hongroises", "Rêve d'amour" ("Liebesträume n°3) ou le "Chant du berceau".... mais que sait-on vraiment du compositeur ? C'est le propos du spectacle de Pascal Amoyel intitulé: "Le jour où j'ai rencontré Franz Liszt", mis en scène par Christian Fromont. Couvert de distinctions prestigieuses telles que le Diapason d'Or, le Grand Prix annuel de la critique allemande,
 le Grand Prix du disque à Varsovie par la Société Chopin... le pianiste Pascal Amoyel a conservé cette capacité d'émerveillement, d'enthousiasme de l'enfant qui rêvait de devenir magicien. Magicien, il l'est incontestablement avec ce beau spectacle dans lequel il se glisse avec malice dans la redingote du jeune prodige de 7 ans, dans celle de son père ou de son professeur de musique pour nous raconter la vie de ce visionnaire. On y apprend ainsi que Liszt fut l'inventeur du récital, qu'il a rencontré Beethoven, Hugo, Baudelaire, Lamartine, Delacroix..., joué devant les tsars et les empereurs, fut adulé par le public, avant de se retirer, en pleine gloire, pour endosser la soutane !
Entre deux virtuoses interprétations de l'"Allegretto de la 7ème Symphonie", de "Mort d'amour d'Isolde", de la "Vallée d'Obermann", le musicien joue également Mozart, Bach, Beethoven, Chopin Czerny, Wagner
"Aimez-vous Brahms ?" écrivait Françoise Sagan.. Avec "Le jour où j'ai rencontré Liszt", Pascal Amoyel nous fait aimer l'homme et son oeuvre. A découvrir d'urgence, et en famille, puisque les enfants devraient être captivés (comme nous !) par cette ludique et passionnante leçon de musique...

Du mercredi au samedi à 20h45, mat. le dimanche à 17h, jusqu'au 27 mars 2016, au Théâtre Le Ranelagh, 5, rue des Vignes, 75016 Paris. 
Tarifs: 32 et 38 €. Tarif réduit: 10 € pour les jeunes de moins de 26 ans.
Tél. 01.42.88.64.44. Réservation en ligne sur www.theatre-ranelagh.com

24 janv. 2016

Dionysos: rencontre et showcase

Depuis ses débuts Mathias Malzieu, auteur et compositeur du groupe Dionysos mène de front une carrière littéraire et discographique. On se souvient notamment du succès de "La mécanique du coeur", un roman adapté en film d'animation "Jack et la mécanique du coeur", produit par Luc Besson.
Mathias et son groupe seront à la Fnac Saint-Lazare, le samedi 30 janvier 2016, à 17 heures, pour présenter le livre "Journal d'un vampire en pyjama" (Éditions Albin Michel), en librairie le 28 janvier, avant de proposer un showcase exceptionnel pour la sortie de l'album "Vampire en pyjama" (Columbia/Sony), dans les bacs le 29 janvier prochain.
Accès libre, dans la limite des places disponibles.

Forum des rencontres, niveau 3
109, rue Saint-Lazare, 75009 Paris.

20 janv. 2016

"Je ne suis pas une libellule" ou les souvenirs d'un baryton exubérant

(c) Paule Thomas
" Comment survivre à un rêve d'enfant devenu trop grand ? A une histoire d'amour qui rate ?..." interroge Flannan Obé en prélude au spectacle musical "Je ne suis pas une libellule", mis en scène et chorégraphié par Jean-Marc Hoolbecq. " Alors que mes copains écoutaient Dire Straits, moi c'était plutôt Sarah Vaughan et Brel" ajoute-t-il. En découvrant son show, on imagine qu'il a surtout rêvé d'endosser le costume d'un boy de revue ou de marcher dans les pas de Gene Kelly. Il propose d'ailleurs un joli clin d'oeil à ce dernier avec une séquence à la gloire de Broadway. Mais qu'importe. En queue de pie et chaussures vernies, il égrène, entre deux chansons originales ou reprises de standards américains, quelques souvenirs d'enfance.
 Fiction ou réalité ? Il explique ainsi que le titre de ce spectacle lui a été inspiré par une maîtresse qui, lui reprochant de faire le pitre au tableau, l'a sanctionné avec cette série de lignes: "je ne suis pas une libellule"...
Accompagné au piano par Yves Meierhans (également compositeur), le chanteur, comédien et danseur raconte, avec humour et tendresse, ses rêves, ses déceptions, son sentiment d'être en décalage avec son époque. Il en fait parfois des caisses, comme il le confesse dans une chanson, mais l'exubérant Flannan Obé possède incontestablement le sens de la scène et une jolie voix de baryton.

Jusqu'au  20 février 2016, du jeudi au samedi à 19 heures, au Sentier des Halles, 50, rue d'Aboukir, 75002 Paris. Tél.:01.42.61.89.90. www.lesentierdeshalles.fr

18 janv. 2016

Zoé: l'art de l'autodérision

(c) Stéphane Synodinos
Elle arrive sur scène juchée sur un aspirateur traineau ! Son complice et confident durant ce stand-up musical baptisé "l'Aspiratrice". Mise en scène par Guila Braoudé, avec la collaboration artistique de Pascal Légitimus, Zoé prévient le public: "je vais me mettre à nu devant vous" !
De fait, pas de fausse pudeur pour la chanteuse et comédienne qui raconte par le menu ses déboires sentimentaux. Et comme elle démarre au CM1, le spectacle peine un peu à démarrer ! Mais cette tornade blonde met rapidement le turbo pour nous embarquer dans des situations abracadabrantes, entre son mariage avec un monégasque sénile qui meurt avant de prononcer le fatidique oui, ses galères avec les ASSEDIC, ses séances de gym tonique, ses délires de princesse Disney ou encore un mémorable voyage en low cost.
Entre deux sketches, elle chante "Tout va bien", un titre à ne pas prendre évidemment au pied de la lettre, "9 mois" qui casse franchement l'image idyllique de la maternité, "Bruxelles", une ode passionnée et non dénuée d'humour à sa Belgique natale...
Impertinente et farfelue, dotée d'un sens aigu de l'autodérision, Zoé fait souffler le chaud et le froid tout au long du spectacle. On peut succomber davantage au talent de la chanteuse qui, en s'accompagnant à la pédale loop, nous offre une version ébouriffante du fameux Boléro de Ravel.....

En tournée: les 26 et 27 janvier à Bruxelles (La Samaritaine), le 3 avril au Festival du Rire de Bastogne, et en première partie de Maurane: le 23 janvier à la Maison de la Culture de Tournai, le 15 avril au Théâtre Royal de Namur... 


Alain Chamfort à la Fnac Saint-Lazare

A l'occasion de la sortie de son double best of "Le Meilleur d'Alain Chamfort", versions originales et versions revisitées, le chanteur donne rendez-vous à ses fans, le mercredi 27 janvier 2016, à 18 h, à la Fnac Saint-Lazare, avant de les retrouver à l'Olympia le 25 mars prochain.
Disponibles dès le 22 janvier, ces CD célèbrent 50 ans de carrière en une vingtaine de chansons ; Manuréva, Chasseur d'ivoire, Bambou, Malaise en Malaisie, Géant...

Forum des rencontres, niveau 3
Passage du Havre
109, rue Saint-Lazare, 75009 Paris

15 janv. 2016

L'Académie du Jazz: 60ème anniversaire

"Qui aurait cru, lorsque l'Académie du Jazz fut créée au milieu des années 50, qu'elle fêterait ses noces de diamant 60 ans plus tard..." confie François Lacharme, Président de cette vénérable institution.
Géraldine Laurent (c) S. Wells
Des noces qui seront célébrées cette année, en public, sur la scène du Châtelet. Et la liste des invités est à la hauteur de ce bel anniversaire (en partenariat avec la Fondation BNP Paribas. qui accompagne l'Académie depuis 2010).
En première partie: le "All Stars des Prix Django Reinhardt", à savoir huit des lauréats du prix-phare de l'Académie: le pianiste René Urtreger, le trompettiste Éric Le Lann, le contrebassiste Henri Texier, le batteur Simon Goubert, le saxophoniste alto Pierrick Pedron, le saxophoniste tenor et flûtiste Stéphane Guillaume, la saxophoniste alto Géraldine Laurent et la trompettiste Airelle Besson.
Henri Texier
 (c) S. Gripoix
En seconde partie, les musiciens du fameux Duke Orchestra (dirigé par Laurent Mignard) interpréteront la musique de Duke Ellington avec la participation de trois invités: le chanteur et guitariste Sanseverino, le violoniste Jean-Luc Ponty et le saxophoniste et clarinettiste britannique John Surman.
Réunir en une seule soirée une telle brochette d'artistes est si exceptionnel qu'il est conseillé de réserver, dès à présent, son fauteuil !

Le 8 février 2016, à 20 heures, au Théâtre du Châtelet, 1, Place du Châtelet, 75001 Paris. 
Tél.: 01.40.28.28.40.  Places: de 10 à 40 €
www.chatelet-theatre.com

11 janv. 2016

Le pari fou de "New"

(c) Christine Coquilleau-Naït Sidnas
Imaginez un spectacle dont vous seriez à la fois le spectateur et l'initiateur ? C'est le pari fou lancé par la troupe de New. Un concept imaginé par le Maître de Cérémonie (et metteur en scène) Florian Bartsch qui, avant chaque représentation, propose de déposer à l'entrée un thème original et un lieu. Après tirage au sort, une comédie musicale est ainsi improvisée sur scène, avec dialogues, chansons, chorégraphies, décors... Ces derniers étant dessinés et projetés en direct sur un écran.
Mardi dernier, au Trévise, le "fil rouge" sorti du chapeau était "Le gang des infirmières à la Gare de Lyon" ! L'occasion pour les cinq chanteurs-comédiens et les trois musiciens en live, d'improviser un scénario totalement délirant mêlant histoire d'amour, karaoké, agents secrets débusquant les dérives d'un laboratoire pharmaceutique... Jusqu'à un final dans l'esprit de "Charlie et ses drôles de dames" !
Entre deux performances, le Maître de Cérémonie "corse" encore le challenge en demandant aux spectateurs d'opter pour le genre musical de la prochaine chanson. Ce soir là, ses complices ont prouvé que leur registre pouvait passer de la country à l'opéra, avec la même aisance.
On ne vous en dira pas davantage puisque... le spectacle est chaque fois différent !  L'attrait de cette comédie musicale improvisée, et c'est loin d'être le seul, est que le spectateur peut revenir à l'envi, sûr de découvrir de nouvelles facettes du talent et de la créativité de la troupe.
Et si vous êtes bilingues ou tout simplement curieux, sachez que New existe aussi en version anglaise à l'Essaïon Théâtre.

Chaque mardi, à 20 heures, jusqu'au 16 février 2016, au Théâtre Trévise, 14, rue de Trévise, 75009 Paris. Tél.: 01.48.65.97.90. Loc sur billetreduc.com et points de vente habituels. www.theatre-trevise.com
Pour la version anglaise: chaque deuxième mercredi du mois, à 21h30, jusqu'au 22 juin 2016, à l'Essaïon Théâtre, 6, rue Pierre au Lard, 75004 Paris. Tél.: 01.42.78.46.42. www.essaion-theatre.com

9 janv. 2016

Arno en showcase à Paris

A l'occasion de la sortie de  "Human Incognito" (Naïve), le rockeur et bluesman belge viendra interpréter quelques titres de ce douzième album solo, à la Fnac des Ternes,
le jeudi 21 janvier 2016, à 18 heures.
Un nouvel opus, enregistré entre Bristol et Bruxelles et produit par l'anglais John Parish (PJ Harvey, Eels...),
En tournée en France, à partir du 29 janvier prochain.
Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

Forum des rencontres, niveau 4
26-30 avenue des Ternes, 75017 Paris

5 janv. 2016

Des news, des news...

- 7ème édition des Prix Deezer Adami.  Appel à candidature dès aujourd'hui 5 janvier et jusqu'au 29 janvier 2016 pour ce concours doté d'une aide Adami de 10 000 €, d'une Deezer session et d'un concert au Casino de Paris.
Il est ouvert à tous les artistes solos et groupes en développement, résidant en France et disposant d'un environnement professionnel (manager, label, tourneur, éditeur etc...).Les candidats devront fournir une courte biographie, deux titres audio (pas de reprise), un lien vers une vidéo et les dates des derniers concerts. L'an dernier, ce prix a été décerné à Jeanne Added, Sergio et La Fine Equipe...

Inscriptions en ligne sur www.prixdeezeradami.com




- "2 générations chantent pour la 3ème". L'Association pour la recherche sur Alzheimer annonce son XI ème gala qui aura lieu le 15 février prochain, à 20 heures, à l'Olympia.
A l'affiche: Pierre Souchon, Brigitte, Carla Bruni, Vincent Delerm, Sandrine Kiberlain, Maxime Le Forestier, Nolwenn Leroy, Odelaf, Alain Souchon et Laurent Voulzy.

 Places à 45 et 65 €
Réservations sur http://www.olympiahall.com


4 janv. 2016

Opus Jam revisite a cappella des standards de la Motown

(c) One Seb Photos
L'histoire a débuté en 1995. A l'époque Emmanuel Cappeleare (le fondateur) rencontre la formation de gospel "Acappella" et l'idée d'un groupe dont les voix seraient les seuls instruments fait son chemin...
Quinze ans plus tard, après cinq albums et de nombreux concerts, Opus Jam qui s'est enrichi de deux nouveaux membres continue à tracer son sillon. Sur la scène du Vingtième Théâtre, il y a quelques jours, le groupe a remporté un succès mérité avec son récital consacré à quelques standards du fameux label Motown. Il faut dire que les timbres (et les bruitages) des six vocalistes (ténor, baryton, basse, soprano) s'harmonisent à merveille sur des titres de Marvin Gaye, Stevie Wonder, Diana Ross ou encore des Jackson Five. On salue au passage la performance du chanteur et beatboxer Hervé Fontaine. Seule petite entorse au répertoire, un titre extrait du film "La reine des neiges" qui apporte une petite touche de fantaisie à l'ensemble. Car si ces garçons maîtrisent parfaitement les morceaux, ils font aussi preuve d'humour, n'hésitant pas à solliciter la participation du public qui se plie volontiers à l'exercice.
Entre deux titres, Emmanuel raconte quelques anecdotes tandis que ses complices se présentent mutuellement. On regrette toutefois que ces enchaînements (et la mise en scène) ne soient pas toujours au diapason des qualités vocales des artistes. Notamment du charismatique baryton Mike Louvila dont la reprise de "Georgia on My Mind" fait passer un sacré frisson dans la salle...

En tournée: le 30 janvier 2016 à Londres (London A Cappella), le 24 mars à Romorantin (La Pyramide), le 27 mars à l'Eglise d'Yssingeaux, le 23 avril au Festival a cappella Pfäffikon (Suisse), le 13 mai, à Blois (Lobis - All That Jazz), le 20 mai au Pôle Culturel de Drusenheim...

Festival Sons d'Hiver: 25 ans !

La période estivale n'a pas le monopole des festivals ! Pour preuve cette manifestation qui, depuis 25 ans maintenant, investit tout le département du Val-de-Marne avec une affiche qui devrait réchauffer les plus frileux. "L'artistique nous rappelle le sens de l'humain, du concert à échelle humaine au contact charnel des sons et sens musicaux" écrit le directeur Fabien Barontini dans la présentation de cette nouvelle édition, axée comme toujours sur l'originalité, la créativité et la découverte.
Coup d'envoi avec le compositeur et pianiste Muhal Richard Abrams, co-fondateur de l'AACM (Association for the Advancement of Creative Music) et grand théoricien de la Great Black Music. Au programme également Bernard Lubat, Michel Portal, Hamid Drake, Daniel Humair, Louis Sclavis et Benjamin Moussay, Rodolphe Burger pour une soirée ciné-concert, la chanteuse Esperanza Fernandez, le pianiste Omar Sosa et le percussionniste Gustavo Ovalles en duo, Tony Allen pour un "Tribute to Art Blakey"...A noter également la première mondiale pour Sons d'Hiver du chanteur Yasiin Bey.

Du 29 janvier au 21 février 2016, dans le département du Val-de-Marne. 
Loc. par téléphone au 01.46.87.31.31. et par internet sur www.sonsdhiver.org