12 mai 2016

Geneviève Morissette: ébouriffante !

On avait déjà craqué sur l'album "Me v'là", mais découvrir Geneviève Morissette, en live, c'est tout simplement du bonus. Dès qu'elle déboule avec ses bottines, sa robe en dentelle blanche (genre tenue de mariée) et sa rousse crinière en bataille, on entre dans une autre dimension. "La scène, c'est toute ma vie" clame-t-elle dans la chanson "Me v'là". Et on la croit volontiers !
Difficile d'éviter les références à sa compatriote Diane Dufresne dont elle partage le grain de folie. Un grain qui menace de se transformer en tempête quand elle chante "Exploser", "Gueuler ma vie" ou qu'elle pique sa "Crise de nerfs". Et lorsqu'elle se met au piano pour une tonitruante déclaration à "Michel Drucker", on imagine que l'animateur ne devrait pas résister davantage au charme dévastateur de cette artiste. Entre deux performances vocales, elle prouve qu'elle sait aussi slamer aux côtés du beatboxeur lyonnais Kosh.
Un show ébouriffant qui laisse la place à de beaux moments d'émotion avec "ça veut pu" ou la chanson "Paris", écrite au lendemain des attentats du 13 novembre.
En rappel, devant un public debout, Geneviève Morissette offre la primeur d'une "Chanson énervante", composée avec Marie Nimier. Une toune, comme on dit dans son Québec natal, dont le refrain nous poursuit encore après le concert.
Une "bête de scène" qui n'a pas fini de nous surprendre...

"Me vlà" (Balandras Éditions/E.P.M.) nouvelle version prévue le 3 juin prochain avec des bonus: "Paris", "Michel Drucker" et "Crise de nerfs". 
En tournée cet été, notamment au festival "Chansons & Mots d'Amou", le 6 août.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire