9 oct. 2021

Des contes croustilleux et délicieusement licencieux

(c) Florence Levillain
Dans le cadre des spectacles actuellement à l'affiche pour célébrer le 400ème anniversaire de la naissance du célèbre fabuliste, celui imaginé et interprété par Jean-François Novelli, d'après Jean de La Fontaine a une saveur bien particulière. 
Intitulé "Croustilleux La Fontaine" et sous-titré "Entrez ici et suivez-moi hardiment", il lève en effet le voile sur un pan méconnu de son oeuvre. Plus question ici de grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf, d'insouciante cigale, de fourmi pas prêteuse ou de corbeau dupé, mais plutôt de demoiselles à déniaiser, de nonnes et de curés pour le moins libertins.

Des récits dont on dit qu'ils ont bien failli lui coûter son  entrée à l'Académie Française !
Mis en musique par Antoine Sahler, ces textes délicieusement licencieux sont chantés et joués par le talentueux  Jean-François Novelli  accompagné au piano par Nicolas Royez, (en alternance avec Romain Vaille).  Et le facétieux ténor ne ménage pas les effets pour nous offrir un réjouissant divertissement. Il faut dire que se mettre au service d'une plume aussi leste et inspirée est chose rare !
D'autant plus que la mise en scène de Juliette est une véritable valeur ajoutée. "Si j'ai insisté auprès de Jean-François Novelli et Antoine Sahler pour "en être", c'est que cette idée de spectacle m'a littéralement émoustillée" confie-t-elle. " Ceux qui pensent encore que "La Fontaine c'est pour les enfants" vont avoir des surprises !

(c) Florence Levillain

On suit ainsi la jeune Lise, soucieuse de trouver un peu d'esprit auprès de l'accueillant Père Bonaventure, une nonne à la santé fragile à qui la Faculté recommande de prendre illico un amant, les mésaventures d'Alice dont le futur bébé aurait besoin de "finitions"... On apprend également à confectionner, dans les règles de l'art, un gouteux pâté d'anguilles et on sourit en découvrant la ruse imaginée par une prieure presbyte pour débusquer un intrus dans son couvent.

Pas de morale évidemment à la fin de ce "Croustilleux La Fontaine" mais une petite frustration tout de même. On aurait aimé que le spectacle dure plus d'une heure, histoire de prolonger le plaisir...

Les vendredis et samedis, à 21h, jusqu'au 30 octobre 2021, au Théâtre Les Déchargeurs, salle Vicky Messica, 3, rue des Déchargeurs, 75001 Paris.
Tél.: 01.42.36.00.50.  www.lesdechargeurs.fr


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire