22 juin 2016

MC Solaar: un retour en 2017 ?

Le 2 juin dernier avait lieu la conférence de presse du Festival Solidays (qui débute vendredi à l'Hippodrome de Longchamp).
L'occasion de croiser MC Solaar, parrain historique de cette grande fête de la musique, de la fraternité et de la solidarité. Et de "confesser" un peu l'auteur de "Bouge de là" dont le dernier album "Chapitre 7" remonte tout de même à 2007 ! Une longue abstinence qui ne l'empêche pas de demeurer le rappeur le plus populaire de sa génération.

Ces dernières années, ton engagement auprès de Solidays ou des Restos du Coeur a pris le pas sur ta carrière personnelle, non ?
Cela ne prend pas forcément pas le pas mais, comme je ne sors rien, je suis disponible !  J'ai rencontré l'équipe de Solidarité Sida il y a une vingtaine d'années. Lorsqu'on m'a demandé de parrainer Solidays, il m'était impossible de refuser...
Qu'en est-il des rumeurs récurrentes concernant la sortie d'un nouvel album ?
Je n'en suis pas aussi loin que prévu. J'ai commencé une petite session pendant 5 mois. J'espère reprendre en septembre. Il paraît que cela fait dix ans que je me repose !
Et comment as-tu occupé ce long repos ?
Je mène la vie que j'avais en tant que rappeur : je sors, je fais des rencontres, je retrouve des amis...
Tu assistes aussi à des concerts ?
Pas trop. J'aimerais bien qu'ils débutent à 22h30 ! Il m'arrive de répondre à des invitations de musiciens que je croise. J'éprouve tout de même une petite frustration à l'idée d'avoir raté les concerts de Stromaé ou de Christine and The Queen.
Tu bénéficies encore d'une incroyable cote de popularité, cela ne t'encourage pas à revenir sur le devant de la scène ?
Cela booste évidemment, mais je regarde si la la mer est agitée ou pas. Sinon, pourquoi prendre un bateau ?
Pas d'embarquement imminent alors ?
Non. J'ai bien quelques écrits dans l'air mais j'aime faire les choses en prévision d'un moment précis. Et surtout, il faut que je m'amuse.
Ce moment précis, ne serait-ce pas le 2 juillet prochain pour le concert "Hip Hop Symphonique" ?
C'est vrai que j'ai été séduit par l'idée de ce concert de rap symphonique à l'Auditorium de la Maison de la Radio (voir annonce du 9 juin dernier sur ce blog). L'un des initiateurs, Issam Krimi m'a fait découvrir son travail et j'ai trouvé qu'il avait du talent. C'est un mec sincère, un activiste de la culture urbaine. Et je vais être accompagné par l'Orchestre Philharmonique de Radio France, avec les meilleurs violonistes du monde ! J'ai donc accepté de sortir de ma tanière. Comme les autres artistes qui seront sur scène (I AM, Ärsenik, Youssoupha et Biglo & Oli), je ferai deux titres réorchestrés dont j'ai envie de réserver la surprise. Allez, en confidence, il y aura "Caroline"...
Et ton projet de comédie musicale sur le hip hop ?
Il date des années 94/95 mais je ne l'ai jamais mis en chantier. Je ne vois pas l'intérêt de ranimer les flammes sur des trucs qui ont vingt ans.
Pourtant, "Solaar pleure" est encore d'actualité ?
J'ai pu écrire des textes visionnaires, sans doute parce que je ne parlais pas de moi mais de la société, Le mal-être est le même.
Justement, compte-tenu de l'actuel climat social, tu n'a pas envie de faire entendre ta voix ?
J'ai tellement attendu. Je peux attendre encore... Je ne voulais rien sortir pendant les années comportant la lettre "z". Mais, c'est promis, on en reparle après le 31 décembre 2016 !

Festival Solidays, les 24, 25 et 26 juin 2016, à l'Hippodrome de Longchamp. 
Infos sur http://www.solidays.org/
"Hip Hop Symphonique", le 2 juillet à 19 heures à l'Auditorium de la Radio, 116, avenue du Président Kennedy, 75016 Paris.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire