16 juin 2013

Cinq de Coeur rafle la mise


Avec sa dernière création « Métronome », ce quintette a cappella (2 sopranos, 1 contralto, 1 ténor et un baryton-basse) nous embarque une fois de plus dans son univers débridé. Embarquer n’étant pas à prendre au pied de la lettre puisque l’histoire raconte justement les mésaventures de cinq usagers bloqués dans le métro!
Sur le quai : une femme d’affaires, une fliquette, une dépressive, un touriste candide et un crooner raté, reconverti dans l’animation de banquets de mariages, attendent désespérément une rame. L’occasion pour ces victimes de la grève, de se livrer à de réjouissants intermèdes musicaux. Habilement mis en scène par Pascal Légitimus, les chanteurs et comédiens puisent dans un répertoire aussi vaste qu’éclectique : Verdi, Nino Rota, Pergolèse, Claude François, Michael Jackson, Ravel, Gainsbourg, les Bee Gees, Donna Summer, Pierre Vassiliu, Quincy Jones…Il faut les voir passer du « Messie » de Haendel à « Laisse-moi kiffer » de Diam’s pour réaliser à quel point ces virtuoses, dotés d'une parfaite technique vocale, ne se prennent décidément pas au sérieux. Ajoutez à cela un humour très urbain qui évite toute vulgarité, et vous comprendrez que se retrouver bloqué avec Cinq de Cœur est loin d’être une galère…
Annie Grandjanin

Jusqu’au 4 août, du mardi au samedi à 19 h, mat. dimanche à 15 h, au Théâtre Rive Gauche, 6, rue de la Gaîté 75014 Paris. Tél. : 01 43 35 32 31. www.theatre-rive-gauche.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire