26 oct. 2013

Yodelice sort les riffs...


(c) Yann Orhan
Toujours coiffé d’un chapeau melon surmonté d’une plume, barbu et arborant un maquillage sur la joue, le chanteur semble tout droit sorti d’un film de Tim Burton, genre Johnny Depp dans « Charlie et la chocolaterie ». Un accoutrement singulier qui n’est pas la moindre des particularités du chanteur qui, à ses débuts, a notamment composé pour Jenifer et les L5 ! Quant à ce patronyme prometteur de voluptés ? « J’ai composé en Espagne, dans une maison qui s’appelait Yodelice. J’ai gardé ce nom qui me plaisait » expliquait Maxim Nucci  (son vrai nom) lors de la sortie de l’album « Three of Life », consacré par une Victoire de la Musique en 2010. Ancien étudiant (guitare et piano) du Music Institute of Technology de Londres, l’artiste affiche volontiers son goût pour la culture anglo-saxonne. « J’ai grandi avec elle. Chanter en anglais s’est imposé à moi, sans calcul. Je fais de la pop décomplexée ! » confiait-il alors. Après le réussi « Cardioid » Yodelice revient avec « Square Eyes »,  enregistré à New York avec son vieux complice  Xavier Caux (ingénieur du son) et le batteur Patrice Renson (Salif Keita, M…). Un nouvel opus dont les mélodies pop s’enrichissent cette fois de solides riffs rock avec des titres comme « Fade Away » ou « I Workship You ».
Annie Grandjanin

Album “Square Eyes” (Mercury /Universal), sorti le 21 octobre
En concert les 20, 21 et 22 janvier 2014 à la Cigale, 120 boulevard Rochechouart, 75018 Paris. Tél. : 01.49.25.89.99. http://www.lacigale.fr/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire