7 juil. 2021

Riopy: "Dans le monde de la musique, je suis perçu comme un mouton noir !"

(c) Raphaël Lugassy

Son nom ne vous est peut-être pas familier, pourtant Riopy (de son vrai nom Jean-Philippe Rio-Py) fait un carton sur les plateformes digitales.  Parmi les rares renseignements récoltés à son sujet, on peut lire que les clips de ce pianiste français auraient atteint 200 millions de connexions ! Discret sur son parcours, on sait qu'il vit à Londres depuis une quinzaine d'années, qu'il est un papa comblé et que pour échapper à la solitude et au traumatisme d'une enfance passée dans une secte, il a trouvé l'apaisement dans la musique. Voilà pour la petite histoire... 
Pour la grande, ce passionné devient intarissable. "Dans le monde de la musique, je suis perçu comme un mouton noir: ni classique, ni jazz, ni pop... je n'entre dans aucune case. J'ai quitté la France parce que je n'avais rien ici et donc rien à perdre". Un exil que Riopy a mis à profit pour développer son goût pour la méditation et la thérapie par la musique. "La musique, c'est ce qui t'aide à t'évader quand tu souffres, que tu es seul. Certains adoptent un chien ou s'inscrivent à des cours de tennis, moi j'ai mon piano !". Un Fazioli qu'il a fait accorder à 432 Hz . Pour les néophytes, il s'agit de l'unité de fréquence du son qui est habituellement à 440 Hz. "Ce sont des fans qui me l'ont suggéré. Je suis quelqu'un de très ouvert et j'adore aller où il ne faut pas aller. J'ai enregistré sur cette fréquence et j'entends la note comme une goutte d'eau !".

A l'écoute des morceaux de "Bliss", son troisième album, on réalise en effet que la musicalité de ce jeune compositeur est surprenante. Que ce soit avec le bien nommé "Sweet Dream",  "La Vernatelle", "Be a Prelude", "Sky Opus Fire", "Joy"... on a le sentiment d'être plongé dans une bulle de douceur. Un véritable remède contre  le stress ambiant. Lui-même confesse pourtant "Je ne voulais pas faire cet album. La pandémie m'a impacté comme tout le monde. Mais la musique m'a sauvé et j'ai envie de redistribuer tout ce qu'elle m'a apporté".  Des scientifiques et des psychanalystes se sont d'ailleurs intéressés à son travail. " J'ai fabriqué des ondes binaurales (qui permettent d'atteindre un état de profonde relaxation) et créé un morceau de 22 minutes avec des techniques d'hypnose".
 Il a aussi composé pour le cinéma, la télévision, les publicités... et son album est au top des ventes aux Etats-Unis. Depuis une dizaine d'années, son nom est populaire en Chine. Pour autant, Riopy demeure un électron libre. "On m'a demandé de copier d'autres musiciens ou de m'habiller en pingouin, mais j'ai refusé de jouer le jeu. L'essence de l'être humain, c'est la vérité". 
On peut évidemment trouver le propos idéaliste mais, en ces temps troublés, un artiste dont le credo est d'apporter un peu de bonheur et de sérénité, cela donne simplement envie de mettre "Bliss" sur la platine et de se laisser aller à rêver.. 


- Album "Bliss" (Warner Classics). Disponible depuis le 2 juillet 2021.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire