9 sept. 2021

Prisca Demarez, une star en roue libre !

(c) Maïna Salmon





Elle arrive au milieu du public en interprétant "Let Me Be Your Star" (extrait de la série "Smash"), vêtue d'une veste de smoking, de bas résille et d'un chapeau claque avant de retrouver sur scène ses deux musiciens : John Florencio (au piano) et Erwan Le Guen (au violoncelle). Une scène dont elle s'empare dès les premières minutes avec une époustouflante assurance. Il faut dire que Prisca Demarez est loin d'être une débutante ! Elle a déjà joué Shakespeare, Marguerite Duras, Molière, Marivaux ou Marcel Aymé au théâtre avant de mettre ses talents de chanteuse et comédienne au service de comédies musicales à succès comme "Avenue Q", "Blanche Neige", "Titanic", "Cabaret", "Oliver Twist, le Musical"... Elle a même interprété le rôle de Grizabella dans "Cats", au Théâtre Mogador et prêté sa voix à la Reine Iduna dans "Frozen 2", le dernier Disney.

(c) Maïna Salmon

Mais le chemin qui mène à la célébrité est pavé d'embuches, comme elle le raconte dans "Vraie !", un spectacle (mis en scène par Papy) entre stand-up et chansons. Dotée d'un humour ravageur  et sans filtre,  Prisca évoque ainsi la course aux castings, les tours de chant dans les bars des palaces où personne ne l'écoute, les répétitions dans sa chambre de bonne qui lui attirent les foudres des voisins et quelques noms d'oiseaux comme celui de "rossignol des gouttières", les cases dans lesquelles les producteurs aimeraient la faire entrer... 
Bien malin, celui qui se lancerait dans l'aventure car cette artiste aux multiples facettes bouscule allègrement les étiquettes. Maîtrisant l'art de jongler avec les émotions, elle nous fait passer en quelques secondes de situations totalement déjantées à des moments plus graves et émouvants.  Ceux où gommant toute trace de maquillage, elle tombe le masque pour révéler une femme avec ses espoirs, ses désillusions, ses faiblesses. 

Quant à ses musiciens, ils l'accompagnent dans ses délires avec une évidente complicité. Que ce soit lorsqu'elle improvise sur des chansons de Mylène Farmer ou Vanessa Paradis, fait le pari de glisser une phrase salace dans une chanson de Dalida, revisite le fameux "Supercaligragilisticexpialidocious" de Mary Poppins, reprend des succès de Céline Dion ou nous scotche littéralement sur notre siège avec son interprétation de "Memory".

Tout cela en confessant son romantique penchant pour le beau Bradley Cooper (le réalisateur de "A Star Is Born" et partenaire de Lady Gaga, dans le film) qui, c'est certain, sera un jour dans la salle et fera d'elle une star.



Un show qu'elle termine avec une touchante version d'"Au revoir et merci". Une chanson dans laquelle Nicole Croisille évoquait les jours difficiles de la vie d'artiste et la fragilité des bravos.

 Après une standing ovation du public (largement méritée),  on se dit que le rêve avoué de Prisca Demarez de voir son nom briller un jour au fronton de l'Olympia, n'est peut-être  pas si loin... 

- Du 30 septembre 2021 au 14 janvier 2022, les jeudis et vendredis, à 20 h, à l'Archipel, 17 boulevard de Strasbourg, 75010 Paris. Réservations au 01.73.54.79.79 et points de vente habituels. www.larchipel.net

 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire