30 avr. 2019

Le festival Rio Loco célèbre "La voix des femmes"


affiche réalisée par Stéphanie Ledoux
Après avoir fait danser le public sur les rumbas du monde, ce festival qui donne le "la" des grandes manifestations estivales a choisi de faire entendre, cette année, "La voix des femmes".
Durant quatre jours, la ville rose va prendre les couleurs de l'Italie, de la Jamaïque, de l'Espagne, de l'Argentine, du Brésil, du Kenya, du Mali, des États-Unis, de la Grande-Bretagne, du Maroc... grâce à des chanteuses, musiciennes, compositrices ou plasticiennes qui viendront partager leur culture, leurs émotions ou leurs aspirations.
Une " stupéfiante alchimie sonore qui respire, inspire la liberté artistique des femmes, élément fondateur d'émancipation à l'égard des codes du patriarcat !" peut-on lire dans l'édito de Jean-Luc Moudenc (Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole).

Cette 25ème édition accueillera des artistes comme Lisa Simone (la fille de Nina), la rappeuse, poétesse, dramaturge et romancière Kate Tempest, le collectif Lakuta, la chanteuse et violoncelliste brésilienne Dom La Nena, Jeanne Added qui, depuis la sortie de son premier opus "Be Sensational", électrise la scène rock française, Fatoumata Diawara (dont l'album "Fenfo" a été co-signé par Matthieu Chedid),
la chanteuse haïtienne Moonlight Benjamin et son blues-rock vaudou, le groupe Maria Mazzotta & Pulcinella, les trois soeurs Tair, Liron et Tagel Haïm réunies sous le nom d'A-Wa, dans un répertoire de musiques actuelles et de folklore yéménite, Neneh Cherry dont la venue est annoncée "sous réserve"... Sans oublier la franco-béninoise Angélique Kidjo (et ses invités) pour un vibrant hommage à une autre diva:  Celia Cruz.
Angélique Kidjo (c) Omar Victor Diop
Au programme également des spectacles et animations jeune public, des déambulations dans la ville, une librairie indépendante "Terra Nova", un atelier de sérigraphie, un journal "décalé" distribué sur le site... ou encore une caravane-photo (avec prêt de déguisements) qui vous permettra de conserver un tirage-souvenir et d'affirmer : "J'étais au Festival Rio Loco" !
A-Wa (c) Tamir Moosh

Du 13 au 16 juin 2019, Prairie des Filtres à Toulouse (31000). 
Infos et programme complet sur http://www.rio-loco.org/

24 avr. 2019

Peter Doherty: rencontre à la Fnac du Forum des Halles

A l'occasion de la sortie de son nouvel album "Peter Doherty & The Puta Madres" (dans les bacs vendredi prochain), le dandy rock donne rendez-vous à ses fans
le mercredi 15 mai 2019, à 13 heures, à la Fnac-Forum des Halles pour une séance de dédicaces (avant de se produire avec The Puta Madres, le 15 mai, au Bataclan).
Un opus enregistré en Normandie où le chanteur britannique vit désormais et qui marque son retour avec son nouveau groupe, après ses projets avec les Libertines et les Babyshambles.
Évènement gratuit et ouvert au public, dans la limite des places disponibles

Porte Berger/Lescot
1-7, rue Pierre Lescot, galerie commerciale
75001 Paris

23 avr. 2019

Jean Paul Gaultier fait défiler sa vie aux Folies Bergère

(c) Luke Austin
Le propos peut sembler mégalo mais ce serait méconnaître l'homme à la marinière qui, depuis ses  fracassants débuts, n'a cessé d'en découdre avec les diktats du monde de la mode.
Baptisé "Fashion Freak Show", le spectacle imaginé par Jean Paul Gaultier, dont il a signé la mise en scène avec Tonie Marshall, est à mi-chemin entre le défilé, la comédie musicale et le cabaret.
Le tout rythmé par les efficaces chorégraphies de Marion Motin.
Dès les premières images projetées sur écran géant, il nous invite à remonter le fil de sa vie.  Une vie qui est loin d'être un long fleuve tranquille !
On découvre ainsi les balbutiements du couturier sur son ours en peluche à qui il greffe les fameux seins coniques, immortalisés plus tard par Madonna, son premier défilé en 1976, ses folles nuits au Palace ou dans les boîtes de Londres, la rencontre avec Francis, son premier amour fauché par "la maladie"...
Durant plus de deux heures, on a le sentiment d'assister à la réalisation d'un rêve de môme, dans une débauche de couleurs, de tenues, de sons et de lumières psychédéliques. Un môme fasciné par les paillettes et le strass, capable pourtant de confectionner des robes avec des sacs poubelle !
Caroline Loeb (c) Ariane Ravier
Entre deux tableaux, illustrés par des mannequins-comédiens gracieux et furieusement sexy, on voit apparaître les visages de Catherine Deneuve, Micheline Presle, Catherine Ringer, Antoine de Caunes, Line Renaud, Catherine et Liliane, les fameuses commères de Canal +... qui, par écran interposé, ont choisi d'apporter leur soutien à cet ambitieux projet. 
Coup de chapeau également à la chanteuse Demi-Mondaine (remarquée dans l'émission "The Voice") qui, de sa voix rauque et puissante, interprète des succès pop-rock (la bande-son est supervisée par Nile Rodgers).
Et à Caroline Loeb, la guest du moment (après Rossy de Palma, Dita von Teese...) officiant dans le rôle de la meneuse de revue (jusqu'au 25 avril).Pour l'occasion, elle retrouve même son personnage de Françoise Sagan (un spectacle avec lequel elle tourne depuis 3 ans),  le temps d'accompagner le jeune Gaultier au Palace.
Les moins avertis regretteront sans doute une certaine complaisance dans les scènes de sexe, alors que la disparition du compagnon est évoquée avec une touchante dignité.

(c) Boby
Ce "Fashion Freak Show" qui prône le droit à la différence, avec un final superbe où les artistes se dépouillent de tous leurs artifices, est à l'image de l'enfant terrible de la mode: flamboyant, joyeux, provocateur, militant et généreux.

Jusqu'au 16 juin 2019, du mardi au vendredi à 20h, le samedi à 15h et 20h, et matinée le dimanche à 15h, 
aux Folies Bergère, 32, rue Richer, 75009 Paris. Tél.: 08 92 68 16 50. Places: de 30 à 110 €  http://www.foliesbergere.com/

Festival du Périgord Noir: 37ème édition

La création du Festival coïncide avec l'ouverture au public de Lascaux 2. C'est dire si la Nouvelle-Aquitaine regorge de richesses.
Après avoir célébré les "Drôles de Dames" et "la pensée visible",  l'événement culturel qui rayonne un peu plus chaque année, a choisi de consacrer sa 37ème édition aux "Ombres & Lumières". Un thème illustrant une foisonnante palette de couleurs musicales.
Présentés dans une quinzaine de lieux chargés d'histoire et de spiritualité (églises, abbayes, cathédrale...) les concerts de musique classique, baroque et jazz  réunissent des artistes consacrés et de jeunes prodiges à découvrir.
Parmi les temps forts: les rendez-vous proposés par l'Académie baroque, les gambistes Fahmi Alqhai, Lucie Boulanger et Valentin Tournet, autour du film "Tous les matins du monde", des soirées jazz avec la participation du saxophoniste Christophe Panzani, des pianistes Gauthier Toux, Yonathan Avishai, Leonardo Montana..., le clin d'oeil aux dynasties de musiciens (avec le Trio Casadesus-Enhco, le Quatuor Tchalik, le Trio Fouchenneret, Michel Bouvard et sa femme Yasuko)... sans oublier les concerts attendus d'Esther Yoo (violon), Henri Demarquette (violoncelle), Jean-Frédéric Neuburger (piano), Edgar Moreau (violoncelle) et Guillaume Bollom (piano).
Quand on sait que la région est également réputée pour sa gastronomie, cela n'aurait vraiment pas de sens de passer à côté d'une escale qui flatte à la fois les yeux, les oreilles et les papilles !

A partir du 28 juillet 2019. Tarifs et programme complet sur le site 
 http://www.festivalmusiqueperigordnoir.fr/

17 avr. 2019

Festival Jazz à Saint-Germain-des-Prés: 19ème édition

En mai, fais ce qu'il te plaît, affirme le dicton... Et si vous alliez faire un tour du côté de Saint-Germain-des-Prés ?
Durant une douzaine de jours (et de soirs !) ce berceau du jazz vibrera en effet aux sons de quelques-uns de ses meilleurs représentants.
Parmi les temps forts: l'accordéoniste Richard Galliano qui offrira la primeur de son nouvel album "The Tokyo Concert", la chanteuse Cyrille Aimée, le trio Herman-Salque-Parisien, Fred Pallem & Le Sacre du Tympan avec leurs invités Christophe Monniot et Thomas de Pourquery, Biréli Lagrène en trio, Cecil L.Reccia and The Gumbo/Marion Rampal pour une grande soirée autour de La Nouvelle-Orléans, Rymden Bugge Wesseltoft/Dan Berglund/Magnus Öström, le trompettiste Éric Truffaz et la reformation de Bending New Corners, avec le rappeur Nya en featuring...
Avec toujours ces rendez-vous devenus des classiques: "Jazz & Bavardages", les tremplins jeunes talents, les soirées "After Jazz"... sans oublier une exposition à la Galerie Mandarine (15 rue de Seine) réunissant les plus belles images publiées depuis 65 ans dans le mensuel Jazz Magazine ou encore un colloque animé par Pierre Lemarquis (neurologue, neurophysiologiste...) sur le thème : "les bienfaits de la musique sur le cerveau".

Du 16 mai au 27 mai 2019 dans divers lieux (Église Saint-Germain-des-Prés, Sorbone Université, Fnac Montparnasse, Université Paris II Panthéon-Assas, Maison des Océans, Sunset-Sunside, Hôtel Lutetia...). 
Infos et programme complet sur le site http://www.festivaljazzsaintgermainparis.com/ 

Le Prix Pelléas-Radio Classique: double récompense

Alain Duault, Lola Gruber, Catherine Mathivat, Jacques Perry-Salkow
et Karol Beffa (de gauche à droite) D.R.
C'est une première ! Le Prix Pelléas-Radio-Classique (dont le jury était présidé par l'écrivain et éditorialiste Alain Duault) a été décerné, cette année, à deux livres ex æquo:  "Anagrammes à quatre mains" (Éditions Actes Sud") de Jacques Perry-Salkow et Karol Beffa et "Trois concerts" (Éditions Phébus) de Lola Gruber.
Créé en 1997, ce prix prestigieux récompense "l'ouvrage sur la musique aux plus belles qualités littéraires".
Une cérémonie qui s'est déroulée dans une atmosphère joyeuse et détendue, le 15 avril dernier, aux Deux Magots, en présence de Catherine Mathivat, directrice de ce mythique café littéraire et de nombreuses personnalités du monde de la musique et de l'édition.
A cette occasion, Yves Henry (Président de Musique au Pays de George Sand) et Jean-Yves Clément (Conseiller musical et littéraire) ont présenté les grandes lignes de la prochaine édition du Nohant Festival Chopin (du 1er juin au 23 juillet 2019) dont le thème sera, cette année: "Chopin et l'exil romantique".

Pour connaître les prochains événements Aux Deux Magots: http://www.lesdeuxmagots.fr/
et le programme du festival: http://www.festivalnohant.com/



11 avr. 2019

"Les meutes blanches" de Jean-Eric Perrin


On pourrait penser que cet ouvrage est destiné aux initiés, tant il fourmille de références pointues.  Il faut dire que Jean-Éric Perrin, critique rock et auteur de nombreux essais, biographies et nouvelles ("Les 50 Superstars du rap","Indochine", "Les Miscellanées des Beatles", "Motorhead, 24 histoires pour Lemmy"...) connaît la musique !
Une musique qui rythme chaque page des Meutes blanches. Que ce soit celle de Dr Dre, de Biggie Small, de Bubble Bee Slim, de Billy Ray Cyrus ou de Miles Davis.
Après "Sexe, drogues et Rock'n'Roll" (Editions Romart), il signe ici son deuxième roman.
De New York à Indianapolis, on suit les péripéties de John Greene, rebaptisé "Lime Greene", du fait de son addiction... au citron vert ! Issu de l'underground, il exerce l'insolite métier de ghostwriter : une sorte d'écrivain public pour artistes hip-hop en mal d'inspiration. Mais c'est en tant que pigiste pour un magazine ghetto chic que John est envoyé en mission pour débusquer un tueur de rappeur.
Jean-Eric Perrin

Sur sa route, il croisera un Original Gangster, un flic ripou du LAPD, une bimbo angeleno, adepte du strip-tease avec une paire de cobras, des cow-boys urbains, une squaw aux iris extraterrestres ... avant d'infiltrer un camp de survivalistes, tous ralliés à la cause de la suprématie blanche. Le versant sombre d'une Amérique qui se cherche à coup de slogans vengeurs et de Glock 45.
Présenté comme un roman policier, ce livre est un rocambolesque road-movie mettant en scène des personnages tellement atypiques qu'ils feraient sûrement le bonheur d'un directeur de casting.
Avec une verve saisissante, Jean-Éric Perrin nous régale au passage d'images savoureuses comme celle de cette passagère dont "la ligne de cheville appelait la Louboutin comme le muezzin rameute ses ouailles à l'heure de la prière". A resservir au cours d'un dîner entre potes. Sans oublier de citer ses sources...

- "Les meutes blanches" (Éditions Serious Pulp-Publishing)
et à paraître en mai prochain "L'Art du Rap" (Les Éditions Palette)




8 avr. 2019

Musicora fait salon à la Seine Musicale

Dédié aux professionnels et aux amateurs, ce salon grand public (en partenariat avec le Département des Hauts-de-Seine) rassemblera pas moins de 250 exposants pour célébrer évidemment la musique mais aussi son trentième anniversaire !
Durant trois jours, les visiteurs pourront assister à des concerts (à l'Auditorium et au Studio Tutti) et à des conférences au Club et au New Rose Cocktail Bar, participer à des ateliers d'initiation au violon et au violoncelle, rencontrer des artistes et facteurs d'instruments, découvrir une exposition photo et des parades musicales ou encore plonger en réalité virtuelle, avec Insula Orchestra, au coeur de l'orchestre et de la partition de la Cinquième Symphonie de Beethoven.
Concert d'ouverture sur le thème de la voix, avec la participation des enfants de la Maîtrise des Hauts-de-Seine et les jeunes talents de l'Académie musicale Philippe Jaroussky.
De quoi susciter la passion chez les mélomanes en herbe et nourrir celle des amoureux de la musique classique, du jazz, de la world...

Le 3 mai, de 9h30 à 20h, le 4 mai, de 10h à 19h et le 5 mai 2019, de 10h à 18h, à La Seine Musicale, Ile Seguin, 92100 Boulogne-Billancourt. 
Prix: 12 €, pass 3 jours à 30 € et tarif réduit à 6 €. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans et les professeurs de musique.  Programme complet et billetterie sur http://www.musicora.com/

Abd Al Malik à la Fnac Montparnasse

A l'occasion de la sortie du livre-CD "Le jeune noir à l'épée"  Abd Al Malik sera présent à la Fnac Montparnasse, le mercredi 10 avril, à 18 heures, pour une rencontre, une lecture et une séance de dédicaces.
Dans cet ouvrage, co-édité par Présence Africaine, le Musée d'Orsay et Flammarion, l'artiste hip hop évoque, sous forme de rap, de slam et de chant, le personnage du tableau éponyme de Pierre Puvis de Chavannes, l'une des oeuvres présentées actuellement au Musée d'Orsay dans le cadre de l'exposition "Le modèle noir, de Géricault à Matisse".
Le CD inclus comporte neuf titres inédits, enregistrés avec la complicité de Mattéo Falkone, Wallen et Gérard Jouannest.
Évènement gratuit et ouvert au public, dans la limite des places disponibles.

136, rue de Rennes
75006 Paris

4 avr. 2019

"107218 km/h", par Olivier Daguerre

On se souvient des Veilleurs de Nuit, avec lesquels il a écumé bon nombre de scènes alternatives de la capitale, dans les années 90.
Après la dissolution du groupe, à l'aube du nouveau millénaire, Olivier Daguerre a roulé sa bosse, en solo, avec des albums comme "Ici Je", "Ô désirs", "Le coeur entre les dents", "Mandragore", "l'Arche déglinguée" (pour les enfants). Sans oublier "Daguerre & Bertille", dans lequel il donnait la réplique à Bertille Fraisse.
L'année 2017 marque le début d'une fructueuse collaboration avec LamaO Éditions, sous la forme d'un CD-livre intitulé "La nuit traversée".  Un opus qui apparaît comme un cadeau, tant sur la forme que sur le fond.
Et, avec l'arrivée du printemps, "107218 Km/h" déboule comme une météorite. Un titre qui fait référence à la vitesse moyenne de la terre se déplaçant sur une orbite autour du soleil...
Quant aux douze morceaux (dont un instrumental) de ce nouveau CD-livre, ils nous transportent, le temps d'une chanson,  "Dans l'oeil du cyclone", "Boulevard du monde", sur les rives du "Rubicon", au "Parc Opéra-Bastille"... dans le sillage de "Pigeon vole" ou du minéral "Collophane".
Dessin de Sarane Mathis
Auteur-compositeur, Daguerre retrouve ici son complice Michel Françoise pour l'enregistrement, la réalisation, le mixage, les guitares, les percussions, les choeurs...
L'artiste a également fait appel à Sarane Mathis pour les illustrations. dans une palette de bleus allant de l'azur à des nuances plus sombres pour évoquer ces âmes écrasées par leur poids ou la terre qui n'en finit plus de brûler.
Il y a dans les propos et le timbre grave de Daguerre comme une urgence à saisir cette  "minuscule étincelle qui pourrait embraser le ciel".
Et une infinie poésie aussi...


Dessin de Sarane Mathis
 "107218 Km/h" (LamaO Éditions). Disponible depuis le 20 mars 2019.
En tournée: le 12 avril 2019, salle "Le 180" à Sainte-Bazeille (47), le 13 avril salle "Ampli" à Billière (64), le 10 mai en showcase à la Librairie "Social Club Caractères" de Mont-de-Marsan (40), le 11 mai en showcase à la Librairie "le Bookstore" de Biarritz (64), le 22 juin en showcase à la Bibliothèque CDC de Bergerac (24), le 17 août au Festival "Beau c'est Festival" à Villeneuve de Marsan (40)...

1 avr. 2019

Exposition "Electro" à la Philharmonie de Paris: de Kraftwerk à Daft Punk

Née il y a une trentaine d'années, l'électro a largement dépassé le phénomène des rave-parties pour devenir un genre, voire une culture à part entière.
Dès le mardi 9 avril, une grande exposition lui est donc consacrée à la Villette. Confiée à Laurent Garnier, la bande-son accompagnera les visiteurs tout au long d'un parcours divisé en 4 sections thématiques.
Des artistes emblématiques ont accepté de participer à l'événement:  Kraftwerk  a conçu une série de vidéos projetées en 3D (et diffusées à l'aide d'un son spatialisé), Jean-Michel Jarre présente "un studio imaginaire", issu de sa collection personnelle de synthétiseurs, tandis que Daft Punk proposera une installation inédite, inspirée du clip "Technologic".
Un coup de projecteur sera donné sur les villes de Détroit et Chicago, berceaux de la révolution électro, la technique du mix, le dancefloor...
Témoin de l'émergence du mouvement techno et rave en France, c'est le journaliste, DJ et artiste sonore Jean-Yves Leloup qui a été nommé commissaire de l'exposition.
Dans le prolongement de l'événement un week-end électro (du 13 avril au 14 avril) permettra au public d'applaudir des artistes comme Etienne de Crécy, Arnaud Rebotini, de découvrir les spectacles  "L'histoire probable de la musique électronique", "L'écureuil coiffeur et autres peintures chinoises" (avec le musicien Les Gordon), des concerts-promenades ou encore un colloque intitulé "Existe-t-il une culture électro ?". 

Du 9 avril au 11 août 2019, du mardi au jeudi de 14h à 20h, le vendredi de 14h à 22h, les samedis et dimanches de 12h à 20h (de 12h à 20h et nocturne jusqu'à 22h pendant les vacances scolaires), 
à la Cité de la Musique-Philharmonie de Paris, 221, avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris. 
Tél.: O1.44.84.44.84. Prix: 11 €, tarif réduit à 6 €, gratuit pour les enfants de moins de 6 ans, les personnes handicapées et leurs accompagnateurs.  http://www.philharmoniedeparis.fr/electro